«La Turquie peut apporter la paix à l'est de l'Euphrate en Syrie»

«La Turquie peut apporter la paix à l'est de l'Euphrate en Syrie»

La présence turque dans la région chassera les terroristes selon le président du comité de l'opposition syrienne.

 

L'opposition syrienne veut que la Turquie pénètre dans la région située à l'est de l'Euphrate, a déclaré vendredi le président du Comité de l'opposition militaire syrienne et ancien premier ministre de La Coalition nationale [syrienne] des forces de l'opposition et de la révolution (CNFOR).

Une présence turque dans la région apportera la paix et éloignera le terrorisme, selon la déclaration d'Ahmad Tumah lors d'une conférence de presse.

Ses remarques interviennent après une réunion de deux jours à Nursultan, capitale du Kazakhstan, à la suite d'une réunion internationale sur la Syrie au format Astana.

 

Tumah a souligné qu'il fallait mettre fin à l'occupation du groupe terroriste YPG / PKK à l'est de l'Euphrate et rendre le territoire à ses propriétaires d'origine, le peuple syrien.

Faisant référence à deux opérations antiterroristes menées par la Turquie en Syrie depuis 2016, Tumah a également souligné que la Turquie était le seul pays à être entré en Syrie à la demande du peuple syrien.

 

La Turquie protège les Syriens d’un "régime meurtrier", a ajouté Tumah.

La Syrie est plongée dans la guerre depuis le début de 2011, dans le contexte des "Printemps arabes".

Depuis lors, des centaines de milliers de personnes ont été tuées et plus de 10 millions de personnes ont été déplacées, selon des responsables de l'ONU.

Le PKK - considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’UE - mène depuis plus de 30 ans une campagne terroriste contre la Turquie, faisant près de 40 000 morts sur le seul territoire turc.

Les YPG, le bras armé syrien du PKK, a réussi à occuper environ un tiers de la Syrie sous prétexte de combattre Daech avec le soutien des États-Unis.

Depuis 2016, les opérations menées par la Turquie dans une bande de 20 à 30 kilomètres dans le Nord de la Syrie, du «Bouclier de l’Euphrate» et du «Rameau d’olivier», ont permis de libérer ces zones frontalières des terroristes de Daech et des YPG / PKK, permettant ainsi à des centaines de milliers de civils déplacés de rentrer chez eux.

La Turquie a annoncé qu'une troisième opération de lutte contre le terrorisme était en cours de préparation.

 

«Comité de la charte bloquée par le régime syrien»

Le régime de Bachar al-Assad tente de retarder la création d'un comité chargé d'élaborer une nouvelle constitution, selon Tumah.

Déclarant que de nombreuses questions importantes ont été discutées au cours des négociations, il a ajouté que le processus de formation d'un comité constitutionnel serait plus avancé si le régime n'entravait pas le processus.

L’opposition syrienne soutient la Turquie, la Russie et l’Iran, les trois pays garants du processus de paix pour la Syrie dans ces pourparlers d'Astana, condamnant la décision américaine de reconnaître la souveraineté d’Israël sur les hauteurs du Golan occupées par la Syrie, a noté Tumah.

"L'opposition se soucie plus de l'intégrité du pays que le régime [ne le fait]. Le régime tue sa population au lieu de protéger le pays", a déploré Tumah.

Le 25 mars, le président américain Donald Trump a signé une proclamation «reconnaissant» officiellement les hauts plateaux du Golan, à la frontière avec la Syrie, comme territoire d'Israël.

Israël a saisi les hauteurs du Golan à la Syrie lors de la guerre des Six jours en 1967.

Elle occupe de fait environ deux tiers de l’ensemble des hauteurs du Golan.

Israël a décidé d'annexer formellement le territoire en 1981 - une action qui avait alors été rejetée à l'unanimité par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

 

 

Adham Kako, Aliia Raimbekova, Beyza Binnur Dönmez, Marc Chenault, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 



James Jeffrey : Une zone de sécurité sans le YPG en Syrie
Akar : Le soutien des USA aux YPG vise des objectifs à long terme
Turquie: Saisie massive d'opiacés appartenant aux YPG-PYD-PKK
Trois terroristes YPG / PKK arrêtés dans le sud-est de la Turquie
Syrie : De nouvelles aides américaines arrivent dans les zones de contrôle du PKK/YPG
États-Unis : «Pas de PKK / YPG dans la zone de sécurité à la frontière turco-syrienne»
Le District du Nord de l'Irak : «Aucune aide n'a été acheminée aux YPG-PKK en Syrie»
Des Catalans liés aux terroristes YPG / PKK menacent l'Espagne
La Turquie réagit aux tirs de harcèlement des YPG en Syrie
Syrie: Où sont allés les terroristes de Daech libérés par le YPG / PKK ?
Les YPG / PKK enlèvent des civils dans le nord-est de la Syrie (ONG)
Turquie : La zone de sécurité doit être libérée des terroristes du PKK / YPG
Erdogan : Les Kurdes se réfugient en Turquie pour échapper aux atrocités du YPG/PYD
Turquie: 2 terroristes YPG / PKK arrêtés à Sanliurfa
Turquie: Le ministre Akar demande la fin du soutien américain au YPG / PKK en Syrie
L'armée turque frappe des cibles YPG / PKK à Tall Rifaat en Syrie
Syrie: L'Armée turque riposte aux tirs du PKK/YPG à Afrin
L'alliance américaine avec les YPG / PKK n'était pas pour le long terme : ancien envoyé américain

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]