Ankara, Téhéran et Moscou condamnent la décision américaine sur le Golan

Dans la déclaration conjointe finale, issue de la 12ème réunion sur la Syrie, les trois pays garants du processus d'Astana ont souligné l'importance de l'intégrité territoriale, l'indépendance et la souveraineté de la Syrie.

La Turquie, la Russie et l'Iran condamnent fermement la décision américaine de reconnaître la "souveraineté" israélienne sur le plateau du Golan.

Une déclaration conjointe finale a été publiée, vendredi à l'issue de la 12ème réunion des pays garants du processus d'Astana, tenue dans la capitale kazakhe, Noursoultan.

Le vice-ministre kazakh des Affaires étrangères, Moukhtar Tleuberdi a lu la déclaration finale, lors de la réunion principale entre les délégations turque, russe, iranienne, et celles du régime syrien et de l'opposition syrienne.

Les parties ont souligné qu'elles veulent le maintien de l'intégrité territoriale, l'indépendance et la souveraineté de la Syrie.

"Ainsi, les pays garants condamnent fermement la décision de l'Administration américaine de reconnaître l'occupation du plateau du Golan par Israël, décision qui menace la paix et la sécurité au Moyen-Orient, et viole gravement le droit international, et la résolution 497 du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) en particulier", selon la déclaration.

Les parties, "qui adopteront une position commune contre les agendas séparatistes menaçant la sécurité nationale des pays voisins, sont convenues de poursuivre les discussions".

En outre, "la lutte contre Daech, le Front al-Nosra, Hayat Tahrir al-Cham et les individus reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité, continuera".

Les parties ont aussi tenu des réunions tripartites avec l'émissaire spécial de l'ONU en Syrie, Geir O. Pedersen, et ont décidé d'organiser, à Genève, les réunions consultatives sur la mise en place du Comité constitutionnel syrien.

De plus, les parties sont convenues d'inviter l'Irak et le Liban, pays voisins de la Syrie, au processus d'Astana, comme pays observateurs.

La prochaine réunion se tiendra à Noursoultan, au mois de juillet.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]