Syrie : échange de prisonniers entre al-Assad et l’opposition

En vertu de l’accord d’Astana signé en mai 2017 dans la capitale kazakhe, entre la Turquie, la Russie et l’Iran.

Les forces du Baas syrien et les factions de l’opposition ont procédé lundi à un échange de 18 prisonniers – neuf de chaque côté – en vertu de l’accord d’Astana.

Cet échange de prisonniers intervient à trois jours de la tenue d’un nouveau round des pourparlers d’Astana, capitale du Kazakhstan, prévu le 25 avril.

En mai 2017, la Turquie, la Russie et l’Iran ont signé à Astana un accord portant sur la création en Syrie de quatre zones de désescalade, notamment à Idleb (nord-ouest) et la Ghouta orientale, près de la capitale syrienne Damas

L’échange s’est déroulé dans la localité d’Abou Zendine à al-Bab dans le Rif nord d’Alep (nord-ouest), selon le correspondant de l'Agence ’Anadolu.

Sous l’égide de la Turquie, les belligérants ont procédé à un échange de prisonniers à deux reprises le 12 février 2019 et le 24 novembre 2018.

Le régime baasiste d’al-Assad détiendrait dans ses prisons au moins 500 mille personnes, en majorité, arrêtées et incarcérées dans la foulée de la révolte en Syrie en mars 2011.

 

 

Ömer Koparan,  Nadia Janane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]