OMS : Les maladies non contagieuses principales causes de 57% des décès au Yémen

Trente cinq mille personnes atteintes de cancer nécessitent des soins curatifs.

Les maladies non contagieuses, les cancers notamment, sont responsables de 57% des cas de décès au Yémen, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur le compte Twitter de son antenne yéménite.

« Grâce au généreux appui du gouvernement koweïtien, l’OMS a pu apporter les soins curatifs nécessaires pour sauver la vie des patients atteints de cancer », lit-on sur le compte Twitter de l’antenne yéménite de l’OMS.

L’Organisation a indiqué en mars que 35 000 personnes au Yémen atteintes de cancer nécessitaient des soins spécifiques de toute urgence.

Le secteur de la Santé au Yémen, en guerre depuis 2014, s’est effondré causant une dangereuse prolifération des maladies et des épidémies.

« Plus de la moitié des hôpitaux du pays ne fonctionnent pas, alors que d'autres sont à peine opérationnels à cause des pénuries de médicaments et de fournitures », a signalé l’OMS dans un communiqué publié en mars.

La guerre au Yémen se poursuit depuis près de cinq ans engendrant une situation humanitaire difficile. Selon l'ONU, il s’agit de la pire situation humanitaire au monde.

Au total, 7,4 millions de Yéménites ont besoin de soins médicaux et de prévention en raison de la malnutrition et près de 3,4 millions, dont deux millions de femmes enceintes et d’enfants âgés de moins de cinq ans, souffrent de malnutrition aiguë, selon l’ONU.

Le président yéménite, Abdrabbo Mansour Hadi, a, lui, qualifié l’ampleur de la catastrophe d’ « indescriptible» affirmant que la guerre a amplifié les difficultés, humanitaires, économiques et sécuritaires.

Le gouvernement yéménite et les Houthis ont conclu en décembre dernier un accord visant à cesser le feu et à se retirer des positions convenues à l'extérieur de la ville de Hodeidah et des ports. Les affrontements se poursuivent toutefois entre les Houthis et la coalition arabe menée par l’Arabie Saoudite, elle-même soutenue par les Etats-Unis.

Donald Trump a d’ailleurs opposé, mardi, son veto présidentiel pour la deuxième fois à une résolution du Congrès sur l'arrêt de tout soutien américain à la Coalition dans la guerre au Yémen.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]