Mogherini : La construction de colonies par Israël menace la Solution à deux États

La coordinatrice des affaires étrangères de l’UE a déclaré que l’Union européenne ne reconnait pas la souveraineté d’Israël sur les terres occupées en 1967

La Haute représentante de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, a indiqué, mardi, que la construction de nouvelles colonies par Israël réduit les chances d’instauration de la paix suivant la Solution à deux Etats.

C’est ce qui ressort de la déclaration de Mogherini, lors de sa participation à l’Assemblée générale du Parlement européen, tenue dans la ville française de Strasbourg.

Sa déclaration intervient en réponse aux promesses du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, d’annexer des colonies de la Cisjordanie.

Mogherini a, entre autres, indiqué, que l’Union européenne ne reconnaît pas la souveraineté d’Israël sur les territoires occupées en 1967, et ce, sur la bases des deux résolutions 242 et 497 du Conseil de sécurité.

Elle a critiqué, dans le même ordre d’idées, la volonté d’Israël de construire 4600 nouvelles unités coloniales et a souligné que ce projet s’oppose au Droit international.

La représentante de l’UE a souligné que l’exclusion de la Solution à deux Etats causera de grands dégâts au Moyen-Orient et provoquera une tension non maîtrisable.

Mogherini a précisé, d’autre part, que la voie de la paix dans la région passe par l’établissement d’un Etat palestinien indépendant sur la base des frontières de 1967 et dont la capitale est Jérusalem.

En mars dernier, le président américain, Donald Trump, avait annoncé la reconnaissance par Washington de la souveraineté d’Israël sur le Plateau du Golan en Syrie, occupé depuis 1967.

Le 6 avril courant, Netanyahu a déclaré qu’il commencerait l’exécution d’un plan pour l’annexion de parties de la Cisjordanie, au cas où il remporte les élections.

Ces dernières ont eu lieu, le 9 avril courant et ont abouti à la victoire de la Coalition de droite (renferme le parti de Netanyahu), qui a obtenu la majorité des sièges.

Selon des données fournies par le Mouvement israélien « La Paix maintenant » (non gouvernemental), le nombre de colons en Cisjordanie a atteint plus de 630 mille personnes, vivant dans 132 colonies.

Les résolutions de l’ONU disposent que les colonies établies sur les terres occupées en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est, et sur le Plateau du Golan syrien occupée sont illégales.

 

 

Yusuf Hatip, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]