Plus de 6 mille raids du Régime sur les zones de désescalade dans le nord de la Syrie selon les Casques Blancs

En mars dernier, selon des sources à la Défense civile (Casques blancs).

Le Régime syrien et d'autres groupes terroristes pro l'Iran ont mené 6 mille 422 raids sur la zone de désescalade dans le nord du pays en mars dernier, en dépit de l'Accord de Sotchi.

C'est ce qui ressort des déclarations de sources de la Défense civile (Casques blancs) au correspondant de l'Agence Anadolu.

Les sources ont indiqué que les forces du Régime et les groupes terroristes ont mené 6 mille 336 tirs d'artillerie et de missiles sur les Rifs de Hama et d'Idleb (nord) inclus dans la zone de désescalade.

Elles ont ajouté que l'aviation du Régime a mené 86 raids aériens sur la même région, au cours du dernier mois de mars.

"Les équipes de la Défense civile ont démantelé, durant la même période, 116 obus tirés par les forces du Régime et qui n’avaient pas explosé", poursuivent-elles.

Le 2 avril courant, un rapport publié par le Réseau syrien des droits de l'homme (RSDH) a indiqué que "135 civils ont été tués dans les raids menés par le Régime syrien et les groupes de l'Iran et de la Russie sur les zones contrôlées par l'Opposition".

L'équipe des"Coordinateurs de l'intervention en Syrie" (ONG locale) a indiqué que 160 mille et 583 civils ont été déplacés de leur domicile dans la zone de désescalade" et se sont rendus dans des zones proches de la frontière turque du 9 février au 6 avril courant.

La province d'Idleb et le Rif nord de Hama ainsi que le Rif occidental d'Alep constituent la zone de désescalade en vertu de l'Accord signé en septembre 2017 entre la Turquie, la Russie et l'Iran à Astana, capitale du Kazakhstan.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]