Idleb : 10 enfants tués par des missiles balistiques

Trois missiles balistiques de fabrication russe, lancés depuis la base aérienne de Hmeimim à Lattaquié, causent la mort de 12 civils, dont 10 enfants, dans la zone de désescalade d'Idleb.

Un missile balistique explose à l'intérieur de la zone de désescalade d'Idleb dans le Nord-ouest de la Syrie, provoquant la mort de 12 civils, dont 10 enfants.

Selon les informations obtenues, lundi, par les correspondants locaux de l'Agence Anadolu, un missile balistique est tombé à proximité d'une école dans la commune de Jisr al-Choghour.

D'après un premier bilan partagé par les casques blancs, 12 civils, dont 10 enfants, ont été tués dans cette attaque.

Les équipes de secours poursuivent leurs recherches dans les décombres, ont indiqué les sources.

"Trois missiles balistiques de fabrication russe d'une portée de 120 km, lancés depuis la base aérienne de Hmeimim à Lattaquié, est tombé dans la zone de désescalade d'Idleb. Deux des trois missiles ont touché la ville de Jisr al-Choghour, le troisième la ville de Handerat, dans la province d'Alep", a expliqué un message posté sur twitter par l'opposition syrienne.

Le district de Handerat abrite notamment des groupes étrangers affiliés à l'Iran.

La Russie mène, depuis le 30 mars 2015, ses interventions en Syrie depuis la base aérienne de Hmeimim.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]