Raids du Régime dans le nord de la Syrie : le bilan s’alourdit à 13 morts

Douze civils ont été tués dans un raid qui avait visé un marché dans la localité de Kafr Nabl et un autre dans une attaque contre Maaret al-Noumane dans la province d’Idlib dans le nord de la Syrie, selon des sources médicales et locales.

Treize civils ont été tués, jeudi, dans les raids du Régime syrien et les groupes terroristes qui lui sont affiliés sur les zones de désescalade dans le nord du pays.

Le Régime syrien et ses alliés ont pilonné les localités de Kafr Nabl, Maaret al-Noumane, Saraqeb, et le village Khan al-Sobol, dans la province d’Idlib (nord) ainsi que la localité de Kaf Zita dans la province de Hama (centre), selon des sources locales et médicales.

Douze civils ont été tués et 40 blessés dans un raid qui avait visé un marché de Kafr Nabl. Un autre civil a été tué dans une attaque contre Maaret al-Noumane, selon les mêmes sources.

Un premier bilan de la Défense civile syrienne (les Casques blancs) a fait état de onze morts.

La province d’Idlib, le rif nord de Hama et le rif occidental de la province d’Alep font partie de la zone de désescalade définie par l’accord d’Astana conclu entre la Turquie, la Russie et l’Iran en septembre 2017.

Les forces du régime continuent, toutefois, à bombarder plusieurs communes situées dans la zone de désescalade, faisant au moins 175 morts et 448 blessés parmi les civils depuis le début de 2019.





 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]