Irak: Al-Sadr menace d’une escalade immédiate, sans "réformes convaincantes"

"Nous appelons le Premier ministre à présenter des réformes convaincantes, samedi. Le cas échéant, nous prendrons une nouvelle initiative que nous annoncerons le jour même" déclare le chef du Courant Sadriste.

AA/ Bagdad/ Ali Jawwad

Le chef du Courant Sadriste, en Irak, Moqtada al-Sadr, a menacé, vendredi, le Premier ministre Haider al-Abadi d’une nouvelle initiative, si ce dernier n’annonce pas, samedi, au Parlement, des réformes «logiques et convaincantes», ou encore, en cas de refus des députés de les entériner.

Al-Sadr a déclaré dans un sermon prononcé en son nom, vendredi, devant les manifestants, à l’entrée de la Zone verte, dans la capitale Bagdad: "Nous appelons al-Abadi à présenter des réformes convaincantes, samedi. Le cas échéant, nous prendrons une nouvelle initiative que nous annoncerons le jour même."

«Nous soutiendrons al-Abadi s’il annonce des réformes logiques et satisfaisantes» a ajouté al-Sadr, menaçant les députés opposés aux réformes de mesures de protestations, sans préciser la nature des mesures en question.

Des centaines de partisans du courant sadriste ont manifesté, pour la huitième journée consécutive, aux entrées de la Zone verte, où se trouvent la plupart des bâtiments officiels et les missions diplomatiques à Bagdad, pour faire pression sur al-Abadi, afin de l’inciter à procéder à des réformes.

Al-Sadr a menacé, dans un communiqué précédent, de faire irruption dans la Zone verte, si al-Abadi ne parvient pas à former un gouvernement de «technocrates» dans un délai de 45 jours à compter du 12 février dernier. Al-Sadr s’est cependant engagé à ne pas s’en prendre aux ambassades et aux missions étrangères.

Aboud al-Issawi un membre de la «coalition [parlementaire] pour l’Etat de droit» à laquelle appartient al-Abadi, avait affirmé, mercredi, que le Premier ministre irakien, présentera, dans une première phase au Parlement, samedi prochain, «une liste de neuf ministres technocrates pour un vote de confiance», soulignant qu’une «autre liste de nouveaux ministre [technocrates] sera présentée lors d’une deuxième phase».

 

Irak

Mots-clés: Irak, violence irak, guerre iraq, violence baghdad, gouvernement irak, iraq gouvernement, baghdad, Arif Yusuf, Ali Jawwad

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]