Pompeo : Le Hezbollah est un obstacle aux rêves des Libanais

Lors d'une conférence de presse à Beyrouth avec son homologue libanais, le chef de la diplomatie américaine a indiqué que "Washington continuerait à utiliser tous les moyens pour faire pression sur l'Iran et le Hezbollah"

"Le Hezbollah est un obstacle aux rêves des Libanais et sert l'agenda du régime iranien", a déclaré vendredi le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo.

Pompeo s’est ainsi exprimé lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue libanais, Gebran Bassil, à Beyrouth.

"Le Hezbollah a défié l'Etat libanais, continue de perturber et de s'opposer aux intérêts des Libanais et de voler les ressources du pays", a ajouté Pompeo.

"Le Hezbollah reçoit 700 millions de dollars par an du régime iranien", a-t-il insisté, accusant le parti de pratiques condamnables au regard du droit international, telles que "le trafic de drogue et le blanchiment d'argent”.

"Le peuple libanais est confronté à un choix difficile, soit de rester une nation courageuse, soit de réaliser les ambitions de l'Iran et du Hezbollah", a-t-il jugé.

A cet effet, le chef de la diplomatie américaine a réitéré l’intention de " Washington de continuer à utiliser tous les moyens pour faire pression sur l'Iran et le Hezbollah".

Des représentants de l'Iran et du Hezbollah n'étaient pas immédiatement disponibles pour commenter les remarques du responsable américain.

Pompeo est arrivé vendredi à Beyrouth en provenance d'Israël dans le cadre d'une tournée régionale qu'il a entamée au Koweït.

Il a rencontré le président libanais, Michel Aoun, le chef du gouvernement, Saad Hariri, et le président du Parlement, Nabih Berri, et a discuté de plusieurs questions, notamment du Hezbollah et du dossier des réfugiés syriens.

 

 

Wassim Samih Seifeddine, Hafawa Rebhi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]