Le District du Nord de l'Irak : «Aucune aide n'a été acheminée aux YPG-PKK en Syrie»

Le District du Nord de l'Irak (IKBY) a rejeté tout envoi d'aide humanitaire et de munitions dans les zones occupées par l'organisation terroriste YPG/PKK dans le Nord-ouest de la Syrie.

Le porte-parole du District du Nord de l'Irak (IKBY), Sefin Dizayi, a rejeté les affirmations selon lesquelles le parti au pouvoir (PDK) aurait envoyé de l'aide humanitaire et des munitions dans les zones occupées par l'organisation terroriste YPG/PKK dans le Nord-ouest de la Syrie.

Dans un entretien accordé, jeudi, au correspondant de l'Agence Anadolu, Dizayi a affirmé que les informations faisant état de l'acheminement d'une aide humanitaire et de munitions aux terroristes du YPG/PKK en Syrie étaient totalement infondées.

"Une telle aide n'a pas eu lieu, mais en cas de besoin, nous sommes disposés à aider les populations civiles dans ces régions", a-t-il souligné

Un article publié en début d'après-midi par Anadolu, basé sur des informations obtenues de sources locales, indiquait que près de 200 poids-lourds chargés d'aide humanitaire et de munitions avaient transité, mercredi, par le poste frontière de Simelka, entre l'Irak et la Syrie.

Selon cet article, les forces de la coalition conduite par les Etats-Unis ont joué les intermédiaires dans l'acheminement de ce convoi jusqu'à Aïn al-Arab (Kobané - ville sous occupation de l'organisation terroriste YPG/PYD) en Syrie.



 

Selen Temizer, Ayvaz Çolakoğlu

 

Photographie : de Nechirvan Barzani, premier ministre de la région du Nord de l'Irak

Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]