La police israélienne interdit l'appel à la prière à al-Aqsa

Publié par Mona Saanouni le . Publié dans Actualité Moyen-Orient

Des policiers israéliens ont pris d'assaut la mosquée al-Aqsa, situé sur l'esplanade des mosquées, et agressé des fidèles.

La police israélienne a interdit l'appel à la prière d'al-Maghreb dans la mosquée d'al-Aqsa, ce qui a obligé les fidèles à faire l'appel en dehors de la mosquée et de prier devant les portes.

Des témoins oculaires ont déclaré que des centaines de fidèles palestiniens ont accompli la prière d'al-Maghreb devant les portes de la mosquée d'al-Aqsa, après que les forces israéliennes l'ont fermée plus tôt dans la journée de mardi.

Les témoins ont indiqué que le plus grand rassemblement des fidèles était devant la porte d'al-Asbat.

Plus tôt dans la journée de mardi, les forces de police israélienne ont pris d'assaut la mosquée d'al-Aqsa, situé sur l'esplanade des mosquées et agressé les fidèles.

Le Croissant-Rouge palestinien a indiqué, dans un communiqué, que ses équipes ont traité 6 blessés à la suite des affrontements éclatés dans les environs de la mosquée d'al-Aqsa.

La police israélienne a également évacué les fidèles et les employés de la mosquée.

Le département des Waqfs islamiques a diffusé une vidéo montrant plusieurs policiers israéliens déployés dans le périmètre d'al-Aqsa.

Il a également publié des images d'arrestation de trois palestiniens au moins devant la mosquée d'al-Aqsa.

 

 

 

Saïd Amouri, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer