Idleb : L'armée turque achève sa première patrouille de surveillance

Depuis le début de l’année, au moins 111 civils ont été tués dans la région d'Idleb dans des attaques du régime syrien.

Les Forces Armées Turques ont achevé leur première patrouille dans la zone de désescalade d’Idleb en Syrie.

Conformément aux décisions prises à Sotchi le 14 février, lors du sommet Russie-Turquie-Iran sur la Syrie, les soldats turcs ont achevé vendredi en soirée, une première patrouille dans la zone de désescalade d’Idleb, entamée en début d'après-midi.

Les patrouilles turques se feront dans le nord de la zone de désescalade d’Idleb et se poursuivront jusqu’au sud de la province d'Alep.

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, avait annoncé dans la matinée que les patrouilles turques commenceront dans la journée.

Il a, en outre, fait savoir que les soldats russes feront aussi des patrouilles dans les zones en-dehors des limites de la zone de désescalade d’Idleb.

Malgré les accords sur Idleb, le régime de Bachar al-Assad continue de mener des attaques sur Idleb. Depuis le début de l’année, au moins 111 civils ont été tués dans la zone dans des attaques du régime syrien.

Dans le cadre des accords d'Astana, la Turquie a installé 12 postes d'observation dans la zone de désescalade d'Idleb, tandis que l'armée russe en possède 10.

Burak Karacaoğlu, Selen Temizer, Levent Tok, Eşref Musa, Ayvaz Çolakoğlu, Barış Seçkin 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]