L'armée israélienne démolit la maison de Assem Barghouthi

Assem Bargouthi avait mené une attaque à la suite de laquelle deux soldats israéliens avaient été tués et un troisième blessé

L'armée israélienne a démoli, jeudi à l'aube, la maison du Palestinien, Assem Barghouthi, qui avait mené une attaque à la suite de laquelle deux soldats israéliens avaient été tués et un troisième blessé, à la fin de l'année dernière.

La maison se trouve dans la localité de Kober relevant de la province de Ramallah, au centre de la Cisjordanie occupée.

Selon le correspondant de l'Agence Anadolu en Cisjordanie occupée, une unité militaire israélienne a pris d'assaut la localité de Kober et a encerclé la maison de la famille Barghouthi, accompagnée de bulldozers, et entamé la démolition.

Des affrontements armés ont éclaté autour de la maison entre des dizaines de jeunes palestiniens et l'armée israélienne, au cours desquels l'armée a utilisé des balles réelles et en caoutchouc ainsi que des grenades lacrymogènes.

Israël accuse Barghouthi d'avoir mené une attaque, le 9 décembre dernier, et d'avoir blessé 8 colons au moins près de la colonie d'Ofra, en plus d'avoir tué deux soldats israéliens et blessé un troisième dans un arrêt de bus à proximité de la colonie de Givat Assaf, le 12 du même mois.

Le jour de la deuxième opération menée près de la colonie d'Ofra, le 12 décembre, une unité israélienne a tué Salih Barghouthi (frère de Assam) lors de tentative d'arrestation pour implication dans l'attaque.

Assem Barghouthi a été arrêté le 8 janvier dernier après une poursuite d'environ un mois.

 

Qays Abu Samra, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]