Irak: HRW dénonce les tortures subies par «les enfants de Daech» capturés

Dans son rapport, l'ONG Human Rights Watch (HRW) pointe du doigt les violations des droits de l'enfant commises par le gouvernement irakien et le District du Nord de l'Irak.

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a affirmé que les enfants suspectés d'être des membres de l'organisation terroriste Daech, capturés par les autorités irakiennes, subissent des tortures pour leur soutirer des aveux.

C'est ce qui ressort d'un rapport de 53 pages rendu public mercredi par HRW.

Dans son rapport, l'ONG pointe du doigt les violations des droits de l'enfant commises par le gouvernement irakien et le District kurde du Nord de l'Irak.

"Les enfants placés en garde à vue, sont forcés d'avouer sous la torture et sont condamnés à des peines de prison après un jugement rapide non équitable", précise le document.

HRW insiste sur le fait que ces enfants, classés comme membres de Daesh, ne veulent plus retourner chez eux par crainte des représailles.

"Ceux interpellés par les forces du District du Nord de l'Irak ne veulent plus rentrer dans les zones contrôlées par le gouvernement central irakien de peur de se voir interpeller de nouveau par les forces irakiennes. Cette situation pousse ces enfants à s'éloigner de leurs familles et de la société de manière durable", poursuit le rapport.

Pour le directrice de la division "Droits des enfants" à Human Rights Watch, Jo Becker, le fait que ces enfants soient jugés et condamnés à des peines, sans tenir compte de leur degré d'implication dans le groupe, produira de mauvaises conséquences sur leurs vies.

 

İdris Okuducu, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]