Syrie: Où sont allés les terroristes de Daech libérés par le YPG / PKK ?

YD’après les informations obtenues par l’Agence Anadolu (AA) auprès de sources locales sûres à Bagoz, Cheddadi et Hol, en Syrie, près de 300 membres de Daech ont été récemment libérés par l’organisation terroriste YPG/PKK.

Le sort des centaines de terroristes de Daech, libérés par les terroristes du YPG/PKK, après un accord conclu en Syrie, leur ouvrant le chemin pour arriver jusqu’à la frontière turque, reste inconnu.

À Bagoz, Cheddadi et Hol, en Syrie, près de 300 membres de Daech ont été récemment libérés par l’organisation terroriste YPG/PKK. Aucune information très nette n’est pourtant connue quant à leur destination après avoir été libérés.

Le 1er mars, le public avait pu obtenir accès aux détails de l’accord conclu par les deux organisations terroristes, grâce à sa diffusion par une agence turque.

Le YPG/PKK s’est engagé à laisser les terroristes de Daech rejoindre les zones en-dehors de son contrôle, leur ouvrant ainsi la voix vers la frontière turque.

Ainsi, les membres de Daech peuvent rejoindre les zones contrôlées dans le cadre des opérations Boucliers de l’Euphrate et Rameau d’olivier, menées par la Turquie.

En octobre 2017 déjà, après les opérations américaines, avec le YPG/PKK, pour libérer Raqqa du contrôle de Daech, les terroristes du YPG/PKK avaient conclu un accord similaire permettant aux terroristes de Daech de quitter la ville librement et avec leurs armes. Une majorité de ces terroristes s’étaient alors orienté vers la frontière turque.

Daech, encerclé à Bagoz dans la région de Deir ez-Zor, a conclu un accord avec le YPG/PKK le 15 février dernier. Le 28 février, le président américain Donald Trump a affirmé que 100% des territoires détenus par Daech ont été libérés.

Daech n’est présente que dans un petit secteur (environ 2%) dans des zones désertiques de Syrie, encerclés par les forces du régime de Damas.

La YPG/PKK occupe 28% du territoire syrien.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

 

Mohamad Misto, Levent Tok, Selen Temizer, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]