Les villes turques sont nettoyées du PKK

Plus de 1 200 membres de l’organisation terroriste PKK ont été neutralisés dans plusieurs zones urbaines où les opérations sécuritaires sont terminées dans plusieurs districts.

AA - Zonguldak - Selon le bilan actuel, plus de 1 200 membres de l’organisation terroriste du PKK ont été neutralisés dans plusieurs zones urbaines où les opérations sécuritaires sont terminées et les districts Sur [à Diyarbakir], Idil [Sirnak] et Derik [Mardin] où elles se poursuivent encore.

Les forces armées et les forces de la sécurité turques estiment avoir réalisé d’importantes réussites, dans le cadre des opérations sécuritaires visant à nettoyer les villes turques des terroristes, à démonter les barricades, refermer les tranchés et à neutraliser les bombes artisanales semées par le PKK.

Les perquisitions effectuées dans les provinces turques de Mardin, Diyarbakir et Sirnak ont permis de désamorcer environ 3 000 bombes artisanales.

Depuis juillet 2015 , plus de 900 terroristes ont été éliminés dans les districts Varto de Mus, Nusayin et Dargecit de Mardin, Silvan de Diyarbakir, Silopi et Sirnak de Cizre, soit, les zones où les opérations sécuritaires ont été achevées.

En outre, au cours des opérations qui se poursuivent encore, 303 terroristes ont été neutralisés dans les districts Sur, Idil et Derik.

Dans le district Varto de Mus, un total de dix éléments terroristes a été éliminés lors d’une opération sécuritaire menée le 16 aout 2015 et d’une opération aérienne [17 septembre 2015], visant une zone intitulée «cimetière» par les terroristes du PKK.

Dans quatre quartiers du district Nusaybin de Mardin [ Abdulkadirpasa, Firat, Dicle et Yenisehir], le PKK avait placé de nombreux explosifs.

Se basant sur cette information, huit couvre-feux ont été instaurés à des périodes différentes dans les quartiers en question, et ont ainsi permis aux forces de l’ordre de démonter de nombreuses barricades et tranchées, et de neutraliser plus de cinquante terroristes.

A Dargecit, district de Mardin, ce sont 33 terroristes qui ont été éliminés au cours des couvre-feux en vigueur du 10 au 13 octobre et du 11 au 29 décembre 2015.

En outre, 85 barricades et tranchées ont été détruits et de nombreux explosifs ont été neutralisés.

Le couvre feu instauré le 3 novembre dans le trois quartiers du district Silvan de Diyarbakir, a duré 12 jours et a permis d’éliminer une quinzaine de terroristes, de détruire 22 barricades et tranchées et de désamorcer 24 explosifs.

Les opérations menées dans deux districts de la province de Sirnak ont notamment permis de neutraliser 145 terroristes à Silopi et 666 autres à Cizre. Tandis que le couvre feu a été instauré, le 14 décembre 2015 dans les deux districts, il a été levé le 19 janvier 2016 à Silopi et le 10 février 2016 à Cizre.

Dans le district Sur de Diyarbakir, les opérations se poursuivent dans six quartiers, sous couvre-feu depuis le 28 novembre 2015, date à laquelle le PKK avait ciblé deux officiers de police et le bâtonnier de Diyarbakir, Tahir Elci.

Les opérations qui durent depuis 94 jours ont permis d’éliminer un total de 243 terroristes.

Par ailleurs, 23 000 des 24 000 habitants des six quartiers de Sur, ont été forcés au déplacement pour ne pas être touchés par les combats.

Des opérations d’évacuation avaient été lancées dans les quartiers de Sur, dans l’objectif de protéger les civils. Les forces de l’ordre avaient pris les mesures de sécurité nécessaire, les 17 et 23 février, entre 16h00 et 17h00 (heure locale), pour évacuer les personnes qui étaient bloquées dans les quartiers sous couvre-feu.

Par conséquent, le 19 février 2016, six personnes avaient rejoint les forces de l’ordre, et le 22 février, trois terroristes avaient capitulé.

Des allégations indiquant que d’autres personnes étaient bloquées dans les zones sous-couvre feu, [alors que les forces de l’ordre avaient pris pendant quatre jours,les mesures nécessaires pour évacuer les habitants] une dernière opération d’évacuation avait été organisée, vendredi 26 février 2016, entre 15h30 et 17h00 (heure locale). Cependant, personne n'avait demandé à être évacué par ce dernier "corridor de sécurité" ouvert dans le district de Sur.

A Derik, district de Mardin, les autorités turques n'ont pas décrété de couvre-feu, mais les entrées et sorties du district sont contrôlés et sept terroristes ont été éliminés au cours des opérations menées depuis le 19 février.

Un couvre feu a été instauré le 16 février 2016, à 23h00 (heure locale) dans le district Idil de Sirnak.

Les opérations sécuritaires menées par les forces armées et celles de la sécurité ont permis d’éliminer un total de 53 terroristes et de neutraliser près de 210 explosifs.

Depuis le début des opérations, des perquisitions ont été faites dans plus de 600 habitations à Idil.

 

 
 
 

AA

Mots-clés: Turquie, actualité terrorisme, pkk, terrorisme turquie, Actualité Turquie, pkk terroriste, turquie terrorisme

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]