Erdogan: Pas question d'un accord avec le FMI

Le président turc a aussi souligné l'importance des objectifs fixés pour l'année 2023, soit le centenaire de la République turque

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a assuré que la Turquie n'a pas besoin de recourir au Fonds monétaire international (FMI).

Erdogan s'est exprimé, mardi, lors d'un meeting de son Parti pour la Justice et le Développement (AK Parti), organisé à Kastamonu, dans le nord du pays, alors que se profilent les élections municiaples.

Il a commenté les allégations selon lesquelles la Turquie aurait scellé un contrat avec le FMI. Le président a assuré qu'il n'en était pas question.

"Tant que ce coeur battra dans ce corps, nous ne nous laisserons pas asservir", a-t-il martelé.

Le chef de l'État turc a assuré que les attaques menées contre sa personne et son parti (AK Parti), visent en réalité la Turquie.

Il a aussi souligné l'importance des objectifs fixés pour l'année 2023, soit le centenaire de la République turque.

"C'est une question de survie pour la Turquie", a-t-il lancé, avant de conclure: "Ils ont voulu asservir notre pays en utilisant par moment les séparatistes du PKK, à d'autres, les félons de FETO ou les organisations telles que Daech. Mais nous ne les laisserons pas faire. Où qu'ils aillent, nous les suivrons à la trace."

 

Muhammed Ali Toruntay, Zafer Fatih Beyaz, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]