Kalin : 60 % des conflits dans le monde se déroulent dans les pays musulmans

Le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin a indiqué que les conflits épuisent l'énergie sociale et les ressources naturelles des pays musulmans.

Le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, a affirmé que 60% des conflits dans le monde ont lieu dans les pays musulmans, et qu’ils épuisent l'énergie sociale et les ressources naturelles des pays musulmans.

Kalin s’est exprimé, vendredi, lors d’un panel organisé par le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de formation pour les pays islamiques (SESRIC) à Ankara.

Expliquant qu’une période de chaos et d'incertitude à l'échelle mondiale est vécue actuellement, Kalin a souligné l'insécurité croissante et l'incertitude quant à l'avenir ressenties non seulement dans les pays musulmans, mais également dans de nombreuses régions telles que l'Occident, l'Europe et l'Amérique latine.

Kalin a souligné le fait que la méfiance croissante a conduit à l’émergence de mouvements populistes et que l’extrême droite, qui suscitait des inquiétudes ces dernières années, a commencé à prendre le contrôle de la politique dominante dans de nombreux pays européens.

Pour Kalin, l'ordre mondial actuel ne produit pas de justice et un partage équitable des richesses car alors que le monde devient de plus en plus riche, les pauvres s’appauvrissent davantage.

"Cette situation met en exergue les problèmes sociaux. Pas de paix sans justice. Pas de paix durable et juste sans justice. Vous pouvez prendre en exemple la question palestinienne, les musulmans d’Arakan au Myanmar ou la pauvreté en Afrique, peu importe", a-t-il insisté.

Kalin a, en outre, souligné l’importance des paroles du président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui a déclaré sur de nombreuses plateformes que le monde est plus grand que 5, faisant référence, selon lui, non seulement à l’injustice qui règne dans le mode de fonctionnement des Nations Unies mais également à l’injustice au niveau international.

"60% des conflits dans le monde se déroulent dans des pays musulmans. Cela devrait être une leçon pour nous tous", a déclaré Kalin, assurant que le moyen de surmonter ces difficultés le monde musulman a besoin d’un leadership politique et d’ unité.

"Ces conflits épuisent l'énergie sociale et les ressources naturelles des pays musulmans", a-t-il martelé.

Indiquant que les pays musulmans possèdent une population jeune et des ressources naturelles, Kalin a insisté sur le fait que ces pays ne sont pas pauvre comme les gens le pensent.

"L'Islam, est la religion de la paix et de la tolérance. L'Islam est toujours du côté de la paix et de la justice globale", a-t-il dit.

Kalin a invité le monde musulman à s’unir afin de trouver des solutions à leurs problèmes, tout en regrettant le manque de solidarité et d’unité actuellement.

Selon Kalin, en Syrie, la majorité des acteurs politiques se concentrent sur leurs intérêts à court terme plutôt qu’à trouver une solution au conflit ou à aider les Syriens.

Le porte-parole de la présidence turque a, en outre, affirmé que des liens forts ont été tissés avec le peuple somalien lors des 4-5 dernières années et que la Turquie dispose de relations importantes avec la Somalie dans les domaines culturel, politique et économique.

“Nous pouvons ensemble reconstruire la Somalie”, a-t-il conclu.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]