Erdogan : Les Kurdes se réfugient en Turquie pour échapper aux atrocités du YPG/PYD

Erdogan : Les Kurdes se réfugient en Turquie pour échapper aux atrocités du YPG/PYD

Le chef de l'Etat turc, Recep Tayyip Erdogan a rappelé que la Turquie accueille des milliers de Kurdes ayant fui les régions contrôlées par l'organisation terroriste en Syrie.

"Actuellement, nos frères kurdes qui fuient les attaques de Daech et l'oppression du PKK/PYD se réfugient en Turquie", a déclaré le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Erdogan s'est exprimé, jeudi, devant un parterre d'hommes d'affaires américains réunis au palais présidentiel à Ankara, la capitale turque.

Erdogan a rejeté le lien présumé entre les Kurdes et l'organisation terroriste PKK/PYD.

"Assimiler l'organisation terroriste PKK/PYD à la population locale, est la plus grande insulte qui puisse être faite à nos frères kurdes", a-t-il fustigé, avant de rappeler que la Turquie accueille des milliers de Kurdes ayant fui les régions contrôlées par l'organisation terroriste en Syrie.

"Actuellement, nos frères kurdes qui fuient les attaques de Daech et l'oppression du PKK/PYD se réfugient en Turquie. A côté de cela, les rapports les plus récents du renseignement américain prouvent que le PYD/YPG est une émanation de l'organisation terroriste PKK", a-t-il souligné.

Erdogan a notamment regretté les livraisons d'armes américaines aux terroristes du YPG/PKK en Syrie.

"A qui vont-elles, au YPG, au PKK. Ils se font capturer en possession d'armes américaines. Entre les mains de qui ? Des organisations terroristes. Mais les Etats-Unis ne les considèrent toujours pas comme des terroristes. Voilà notre problème", a-t-il insisté.

Il a également lancé un appel à la création de villes dans les zones sécurisées en Syrie afin de contenir le flux migratoire.

Concernant la lutte contre l'organisation terroriste FETO, responsable de la tentative du coup d'Etat du 15 juillet 2016 en Turquie, dont le chef vit toujours reclus aux Etats-Unis, le leader turc a dit attendre, des autorités américaines, des avancées concrètes et rapides sur ce dossier.

"Le fait que le chef du FETO mène des jours paisibles en Pennsylvanie blesse notre nation et les familles des martyrs", a-t-il insisté, avant d'ajouter :

"Nous attendons des autorités américaines qu'elles prennent les dispositions nécessaires le plus tôt possible."

Erdogan a également plaidé pour la levée du doublement des taxes sur les exportations de l'acier turc, appliqué par les Etats-Unis "exclusivement" à la Turquie.

 

Ahmet Sertan Usul, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]