3ème expédition scientifique turque en Antarctique

3ème expédition scientifique turque en Antarctique

La Turquie établira deux stations d'observation météorologique automatiques en Antarctique, développées et produites localement, qui procéderont à des relevés sur une durée de deux ans

 

La troisième expédition scientifique nationale en Antarctique débutera le 29 janvier, sous la responsabilité du ministère de l'Industrie et de la Technologie et la coordination du Centre des recherches polaires de l'Université technique d'Istanbul.

Selon le ministère turc de l'Agriculture et des Forêts, à la suite des expéditions réalisées en 2017-2018, en tant qu’observateurs sur des bases de pays tiers, la Turquie installera, pour la première fois cette année, une base scientifique temporaire en Antarctique.

Dans le cadre du " Programme national polaire ", onze scientifiques turcs dont l’ingénieur, Mehmet Dagilmaz, employé de la direction générale de la météorologie (MGM) du ministère de l’Agriculture et des Forêts, mèneront des études scientifiques en Antarctique.

La MGM établira deux stations d'observation météorologique automatiques (OMGI) sur le continent dans le cadre de la troisième expédition scientifique en Antarctique.

Ces stations, développées et produites en Turquie, procéderont à des relevés sur une durée de deux ans.

Les paramètres météorologiques tels que la vitesse et la direction du vent, la température, l'humidité, les précipitations, la pression, l'épaisseur de la neige, le rayonnement solaire global et la durée d'ensoleillement seront transférés au serveur central via une communication satellite moderne. Toutes ces données seront répertoriées dans des serveurs pour une utilisation ultérieure dans le cadre d’études.

Bekir Pakdemirli, ministre de l'Agriculture et des Forêts, a reçu Mehmet Yikilmaz et le directeur du MGM, Volkan Mutlu Coskun, afin de s’enquérir d’informations sur l’expédition.

"Ils y resteront 40 jours. Espérons que très bientôt notre pays obtiendra le statut de pays consultant. Nous sommes déterminés à être un pays en concurrence avec le monde en matière de météorologie. Je souhaite beaucoup de succès à tous nos scientifiques qui se rendront en Antarctique, en particulier, à Mehmet Yikilmaz, ingénieur de notre ministère", a déclaré Pakdemirli.

Le Traité sur l'Antarctique, signé le 1er décembre 1959, donne la gestion du continent à 53 pays, dont 29 pays consultants et 24 observateurs. La Turquie possède actuellement le statut de pays "observateur". Elle vise à atteindre le statut de pays "conseiller".

 

 

Deniz Çiçek Palabıyık, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: université turquie, turquie recherche, Antarctique, Turquie Antarctique

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]