Turquie : 2442 terroristes neutralisés depuis le début de 2018

Turquie : 2442 terroristes neutralisés depuis le début de 2018

Parmi ces terroristes neutralisés, 1 801 ont été tués, 186 autres ont été capturés blessés, 334 se sont rendus et 121 autres ont été arrêtés indemnes, précise une responsable de l’armée turque.

L'armée turque a "neutralisé" plus de 2400 terroristes depuis le début 2018, a annoncé samedi le ministère de la Défense.

Au total 2 442 terroristes ont été neutralisés, dont 74 éléments importants, a précisé le ministère.

Parmi ces terroristes neutralisés, 1 801 ont été tués, 186 autres ont été capturés blessés, 334 se sont rendus et 121 autres ont été arrêtés indemnes, a déclaré aux journalistes la capitaine Nadide Sebnem Aktop à Ankara, la capitale turque.

Au total 1 417 armes à feu, 1 194 armes lourdes et 20 tonnes d'explosifs ont également été saisis, a-t-elle souligné.

Et d’ajouter: "88 membres des forces de sécurité turques sont tombés en martyrs au cours des opérations et 270 autres ont été blessés".

Depuis la tentative de coup d'Etat déjouée en 2016, au total 15 mille 2013 éléments ont été limogés pour leurs liens avec FETO, a noté le ministère turc de la Défense.

L’organisation terroriste Fetullah (FETO) et son chef basé aux États-Unis, Fetullah Gulen, ont orchestré le coup d’État déjoué du 15 juillet 2016. La tentative de putsch a fait 251 martyrs et près de 2 200 blessés.

En outre Ankara accuse FETO de mener une campagne de longue haleine visant à renverser l'État par le biais de l'infiltration d'institutions turques, en particulier de l'armée, de la police et du système judiciaire.

Opérations Bouclier de l'Euphrate et Rameau d'olivier

Par ailleurs, Aktop a déclaré que l'armée turque a neutralisé au moins 3 mille terroristes de Daech lors de l'opération "Bouclier de l'Euphrate", notant que l’armée a contribué au retour de quelque 300 mille Syriens dans leur pays.

Elle a précisé que 67 soldats sont tombés en martyrs et 94 autres blessés lors de l'opération Bouclier de l’Euphrate.

La Turquie a mené avec succès deux opérations transfrontalières en Syrie depuis 2016 - Bouclier de l’Euphrate et Rameau d’olivier - toutes deux destinées à éliminer la présence de terroristes du PYD / PKK et de Daech près des frontières turques.

Aktop a indiqué que la Turquie a neutralisé 4 mille 608 terroristes lors de l'opération Rameau d’Olivier, tandis que 55 soldats turcs sont tombés en martyrs et 243 autres blessés.

-Idlib et la nouvelle opération attendue

Sur un autre plan, le ministère a déclaré que les efforts visant à maintenir l'accord conclu en septembre dernier sur Idlib, en Syrie, se poursuivent, en dépit des provocations dans la région.

"Tous les efforts sont déployés pour maintenir le cessez-le-feu et la stabilité dans le cadre de l'accord de Sochi. Notre coopération étroite avec la Russie se poursuit dans ce sens", avait déclaré le ministre turque de la Défense, Hulusi Akar, la semaine dernière.

Suite à une réunion tenue en septembre dernier à Sotchi, en Russie, entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue russe Vladimir Poutine, les deux parties ont convenu de créer une zone démilitarisée à Idlib.

Ankara et Moscou ont également signé un mémorandum d'accord appelant à la «stabilisation» de la zone de désescalade d'Idlib, dans laquelle les actes d'agression sont expressément interdits.

En vertu de l'accord, les groupes d'opposition à Idlib resteront dans les zones où ils sont déjà présents, tandis que la Russie et la Turquie effectueront des patrouilles conjointes dans la région afin d'empêcher la reprise des combats.

La Syrie commence tout juste à émerger d'un conflit dévastateur qui a débuté en 2011, lorsque le régime d'Assad a réprimé les manifestants avec une férocité inattendue.

Au sujet de l’opération antiterroriste prévue par la Turquie en Syrie, à l’est de l’Euphrate, Aktop a déclaré que l’objectif de l’armée turque est de protéger ses frontières, d’assurer la sécurité des personnes et d’éviter la formation d’un corridor terroriste au sud de la Turquie.

"Nous n'avons aucun problème avec nos frères kurdes, nos frères arabes ou Turkmènes, ni avec aucun autre groupe ethnique et religieux en Syrie", a-t-elle déclaré.

"Les forces armées turques combattent les groupes terroristes PKK / YPG et Daech, qui menacent toutes les communautés ethniques et religieuses de la région."

La Turquie a annoncé qu'elle lancerait prochainement une opération antiterroriste contre l'YPG / PYD en Syrie, à l'est de l'Euphrate, près de la frontière turque.

Au cours de sa campagne de terreur de plus de 30 ans contre la Turquie, le PKK - considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’Union européenne - a été responsable de la mort de quelque 40 mille personnes. Les YPG sont la branche syrienne du PKK.

 

Can Erözden, Qualid Filsde Mohamed Chine

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, pkk, Terroristes

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]