Ankara appelle le Myanmar à résoudre la question des Rohingyas

Ankara appelle le Myanmar à résoudre la question des Rohingyas

Le ministère turc des AE a rappelé que plus de 700 000 musulmans Rohingyas ont dû se réfugier au Bangladesh pour fuir les attaques.

 

La Turquie a appelé le gouvernement birman à résoudre la question des Rohingyas.

C'est ce qui ressort d'un communiqué diffusé par le ministère turc des Affaires étrangères, lundi.

La diplomatie turque a rappelé que la crise humanitaire avait éclaté le 25 août 2017 dans le Nord de l'État d'Arakan au Myanmar, incitant plus de 700 000 musulmans Rohingyas à se réfugier au Bangladesh pour fuir les attaques.

Le ministère a noté que «le rapport des Nations Unies (ONU) souligne clairement l'importance de la gravité de la situation» concernant les Rohingyas, ainsi que les violations des droits de l'Homme.

«Nous appelons le gouvernement birman à entreprendre des démarches en vue d'identifier une solution durable à la question, en coopérant avec la communauté internationale, et à assurer les circonstances favorables au retour sécurisé et durable des Rohingyas forcés à se déplacer», lit-on dans le communiqué.

Se félicitant des efforts déployés par Ankara afin d'attirer l'attention de la communauté internationale sur la crise, depuis le début, le ministère a assuré que «la Turquie poursuivra de soutenir les efforts visant à trouver une solution, via le dialogue avec les gouvernements birman et bangladais».

L'ONU a appelé à poursuivre les généraux de l'armée birmane devant la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de génocide à l'encontre des musulmans de l'État d'Arakan.

Elle a également appelé à enquêter sur les crimes contre l'Humanité et les crimes de guerre dans les États de Kachin (Nord) et de Shan (Est) au Myanmar.

 

Tevfik Durul, Nur Asena Gülsoy, Sultan Çoğalan


Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



 

 

 

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]