La Turquie cherche à stimuler la capacité du Bassin méditerranéen

La Turquie cherche à stimuler la capacité de la région méditerranéenne

La part du bassin méditerranéen dans le volume du commerce mondial est de 19%, soit d'une valeur de 3,7 billions de dollars, selon le ministre turc du développement.

(AA) - La Turquie a pour objectif de renforcer la capacité concurrentielle internationale de la région méditerranéenne, a déclaré mercredi le ministre du Développement, Lütfi Elvan.

S'adressant au Forum économique méditerranéen dans la province méridionale de Mersin, Elvan a déclaré que le bassin méditerranéen comprend 21 pays avec plus de 500 millions de personnes, 8 billions dollars de produit intérieur brut et 3,7 billions de dollars de volume commercial.

Il a ajouté que la part du bassin dans le volume du commerce mondial était de 19%.

Quatre axes de base - infrastructure de transport, production à valeur ajoutée, entrepreneuriat et transition numérique - ont été définis pour accroître la compétitivité du bassin, a-t-il déclaré.

"Si nous voulons être une puissance mondiale, nous devons réaliser la transition numérique dans tous les processus de production", a-t-il déclaré.

La Turquie a l'opportunité d'accéder au marché qui comprend 1,6 milliard d'habitants et 36 billions de dollars, a-t-il ajouté.

Il a indiqué que le pays renforçait ses relations, notamment avec l'Est, le Nord et l'Ouest via ses nouveaux projets tels que Mediterranean Coast Road, qui relierait Mersin et la ville turque d'Antalya et l'aéroport régional de Çukurova, qui devrait attirer un million de passagers par an.

À Mersin, un port de 13 millions de conteneurs sera construit à côté des autres projets portuaires turcs dans la mer Egée et la mer Noire, a-t-il déclaré.

 

Turquie et RTCN

Le bassin méditerranéen couvre plus de 20 pays qui ont une côte sur la mer Méditerranée; la Turquie, l'Espagne, la France, l'Italie, la Bosnie-Herzégovine et la Tunisie en font partie.

"Bien sûr, le soutien le plus important à la République turque de Chypre du Nord [RTCN] vient de Turquie", a déclaré le ministre de l'Economie et de l'Energie de la RTCN, Özdil Nami.

M. Nami a indiqué que les principaux secteurs de la RTCN étaient le tourisme, l'éducation, la construction et l'agriculture.

"La RTCN dispose d'une infrastructure pour recevoir 1,5 million de touristes par an et il y a actuellement 18 universités dans le secteur de l'éducation", a-t-il dit.

"Alors qu'il a une population de 300 000 personnes, le nombre de citoyens des pays du tiers monde qui reçoivent une éducation dans la RTCN dépasse maintenant 100 000".

Des ministres turcs, bureaucrates, économistes, des représentant des autorités locales et régionales , des industriels et des exportateurs constituent les participants du Forum économique méditerranéen, qui se termine jeudi.

Le forum est organisé à Mersin par la société d'organisation Özgencil Group, la chaîne de télévision NTV et le ministère turc du Développement.

Les principaux thèmes qui seront discutés lors du forum incluent les développements macroéconomiques, la croissance stable de l'économie, l'agriculture et l'alimentation durables et innovantes, et l'industrie 4.0.

 

Ibrahim Erikan, Mustafa Güngör, Gökhan Ergöçün, Jeyhun Aliyev, Salman Hamid Siddiqui, Ümit Dönmez

 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]