La déclaration américaine n’a pas transmis l’intégralité du contenu de l'entretien Erdoğan-Trump

La déclaration américaine n’a pas transmis l’intégralité du contenu de l'entretien Erdoğan-Trump
Selon des sources à Anadolu, ayant affirmé l’existence de nombreuses tromperies
 

AA/Ankara/İlkay Güder

L’Agence Anadolu (AA) a appris de sources bien informées que la déclaration américaine relative à l’entretien téléphonique entre le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, et son homologue américain, Donald Trump, effectué mercredi soir, n’a pas transmis l’intégralité de son contenu.

Les sources ont indiqué que Trump n’a pas exprimé "sa préoccupation quant à l’escalade de violence au sujet de l’opération Rameau d’olivier dans la ville syrienne d’Afrin". 

Elles ont souligné que les deux présidents turc et américain ont échangé, uniquement, leurs points de vue par rapport à l’opération qui cible les positions militaires des organisations terroristes PYD/PKK et Daech, dans le nord de la Syrie.

Les mêmes sources ont noté que la partie américaine a souligné la nécessité d’ajuster l’opération Rameau d’olivier à un délai déterminé, en faisant référence à l’existence militaire américaine, même minime à Manbij, et de prendre les précautions afin d’y éviter des affrontements acharnés.

Quant à la partie turque, elle a souligné la nécessité du retrait des éléments de l’organisation terroriste PYD/YPG à l’est de l’Euphrate, comme convenu auparavant. Dès leur retrait, Manbij sera protégée contre toute menace présumée de l’organisation terroriste Daech, grâce à l’armée syrienne libre (ASL) soutenue par l’armée turque, selon les mêmes sources.

 

Trump n’a pas utilisé l’expression «Déclarations dévastatrices et erronées de la part de la Turquie»

Les sources ont affirmé que le président Erdoğan a souligné, lors de l’entretien, la nécessite de mettre fin au soutien américain fourni à l’organisation terroriste PYD/YPG, dans le cadre de la lutte antiterroriste. Trump lui a alors répondu qu’ils ont cessé de fournir des armes à l’organisation, et qu’ils ne le feront pas à l’avenir.

Elles ont indiqué que Trump n’a pas utilisé l’expression «déclarations dévastatrices et erronées de la Turquie», mais il a abordé plutôt la gêne provoquée par les critiques évidentes de la Turquie contre les Etats-Unis.

En contre partie, Erdoğan a déclaré que les politiques américaines, allant de la fourniture d’armes au PYD/YPG, à la protection du chef de l’organisation terroriste Fethullah Gülen, provoquent une grande colère chez l’opinion publique turque.

 

L’entretien n’a pas abordé l’état d’urgence en Turquie

Dans un contexte lié, les mêmes sources ont indiqué que l’entretien téléphonique entre les deux parties n’a pas abordé l’état d’urgence en Turquie.

Les sources ont indiqué que le président américain a parlé de certains de ses concitoyens détenus en Turquie appelant à leur libération, avant de poursuivre qu’Erdogan lui a affirmé que la Turquie est un Etat de droit.

Erdogan a souligné à son homologue américain que ce genre de questions est traité par la justice, et qu'à elle seule de prendre la décision finale après le parachèvement d'examen de l’acte d’accusation.


 

Mots-clés: Russie, usa, États-Unis, Turquie, guerre syrie, Syrie, onu actualité, new york, Ankara, onu, diplomatie états-unis, politique états unis, trump, donald trump, militaire, terrorisme turquie, terrorisme syrie, turquie diplomatie, turquie étranger, rte, erdogan, recep tayip erdogan, diplomatie turquie, Actualité Turquie, turquie terrorisme, turquie sécurité, militaire turquie, cooperation, Turquie actualité, syrie turquie, turquie états unis, états-unis syrie, erdogan usa, terrorisme coopération, syrie nord, turquie syrie, République de Turquie, turquie pkk, daech turquie, turquie militaire, etats unis militaire, daech syrie, daech etats unis, İlkay Güder, turquie justice, turquie politique, turquie gouvernement, onu new york, turquie président, recep tayyip erdogan, turquie moyen orient, états-unis terrorisme, pkk syrie, états-unis onu, fetullah gulen, FETO, etats-unis moyen orient, turquie energie, antiterrorisme, états-unis justice, turquie operation militaire syrie, turquie onu, etats-unis turquie, onu europe, onu méditerranée, Mona Saanouni, onu assemblée générale, Donald Trump, President of the United States, trump erdogan

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]