Des universitaires turcs appellent à renforcer les liens avec l'Inde

Des universitaires turcs appellent à renforcer les liens avec l'Inde

Évaluation des relations Turquie-Inde.

 

La Turquie et l'Inde peuvent renforcer les liens bilatéraux en explorant les opportunités dans le secteur de l'éducation, a déclaré un professeur turc à l'Agence Anadolu.

Serdar Demirel, professeur d'Islamologie à l'Université Fatih Sultan Mehmet Vakif, et Hamdi Arslan, un professeur de langue arabe de la même université, ont fait appel à l'amélioration des liens lors d'une entrevue avec l'Agence Anadolu jeudi.

Demirel et Arslan ont récemment conclu une visite de deux semaines en Inde, où ils ont visité plusieurs villes, dont Deoband et Lucknow, dans l'État de l'Uttar Pradesh. L'un des objectifs principaux des universitaires était d'explorer des pistes pour établir des liens entre les universités indiennes et turques.

"Auparavant, les universités turques étaient en contact avec des universités de l'Ouest. Mais, maintenant, nous voulons nous connecter avec les universités de l'Est aussi », a expliqué Demirel.

Les universitaires turcs ont également rencontré des leaders religieux indiens, dont Maulana Arshad Madani, présidente de Jamiat Ulema-e-Hind, une des plus grandes organisations non gouvernementales (ONG) religieuses du pays.

Demirel et Arslan ont également visité plusieurs universités indiennes, dont celle de Jamia Millia Islamia, celle de Delhi ainsi que l'Université Islamique Aligarh University pour étudier leurs méthodes et rencontrer des professeurs, dont Salman Husaini Nadwi de l'Université Darul Uloom de Deoband.

M. Demirel a indiqué que les relations entre l'Inde et la Turquie n'étaient pas au niveau souhaité.

"Nous devons coopérer et renforcer davantage les relations entre nous. J'ai été informé que seuls 400 Turcs vivent actuellement en Inde, ce qui est très peu. Le nombre d'Indiens vivant en Turquie est très bas aussi. Il est donc nécessaire de renforcer les liens ", a-t-il déclaré.

Il a suggéré que les universités des deux pays puissent explorer les possibilités de collaboration.

"Elle peut être faite de différentes manières, par le commerce et la diplomatie. Mais comme nous sommes des universitaires, nous aimerions renforcer nos relations par l'Éducation.

«Nous aimerions signer des protocoles d'entente avec des universités indiennes pour des programmes d'échange d'étudiants et de personnel et pour des projets conjoints», a-t-il ajouté.

«Les universitaires peuvent ensuite présenter leurs études et leurs feuilles de route aux hommes d'affaires, aux organisations politiques et non gouvernementales, et montrer comment ils peuvent coopérer les uns avec les autres. Actuellement, il n'y a pas de feuille de route ", a déclaré Demirel.

Il a ajouté que certaines universités indiennes comme la Jamia Millia Islamia, l'Université de Delhi et l'Université Aligarh étaient également disposées à venir à Istanbul.

Tout en comparant le système éducatif des deux pays, il a déclaré: "L'Inde est bonne en informatique et la Turquie est également bonne en sciences de l'ingénierie et de la médecine. Les études islamiques sont les mêmes dans les deux pays. Les deux pays peuvent travailler ensemble dans tous ces domaines », a déclaré le professeur.

Il a souligné que pour le moment les deux parties manquaient d'experts sur leurs pays respectifs.

"Si nous voulons quelqu'un en Inde pour pouvoir parler de la Turquie ou vous avez besoin de quelqu'un en Turquie qui puisse parler de l'Inde, vous ne trouverez pas d'experts dans aucun des deux pays", a-t-il signalé.

«Nous devons former des experts dans les deux pays. Ces experts peuvent alors aider le gouvernement et les ONG, et encadrer une feuille de route afin que les deux pays puissent travailler ensemble pour améliorer leurs relations.

Il a également appelé à plus d'échanges dans d'autres secteurs aussi entre les deux parties.

"Je suis très contrarié qu'il n'y ait pas beaucoup d'échanges entre les deux pays", a-t-il déclaré.

 

 

Relations Turquie - Inde: Topo

Retour en début d'article

Diplomatie

Histoire

Culture

Géopolitique

Économie

 

 

Diplomatie

Retour en début d'article - Retour en début de "Relations Turquie Inde: Topo"

Depuis l'établissement des relations diplomatiques entre l'Inde et la Turquie en 1948, les relations politiques et bilatérales ont été généralement caractérisées par la chaleur et la cordialité. L'Inde et la Turquie sont deux démocraties laïques, basées sur la pluralité ethnique, religieuse et linguistique. L'Inde a une ambassade à Ankara et un consulat général à Istanbul. La Turquie a une ambassade à New Delhi et un consulat général à Mumbai.

 

Histoire

Retour en début d'article - Retour en début de "Relations Turquie Inde: Topo"

Les relations économiques et culturelles entre l'Inde ancienne et l'Anatolie remontent à l'âge védique (1000 avant notre ère). Pendant la première guerre mondiale, l'Empire indien a joué un rôle central dans la campagne réussie des Alliés contre l'Empire Ottoman.

Les contacts historiques de cette période entre l'Inde et la Turquie se reflètent surtout dans la mission médicale menée par le célèbre combattant de la liberté indienne, le Docteur M Ansari, en Turquie en 1912 pendant les guerres des Balkans. L'Inde a également apporté son soutien dans les années 1920 à la guerre d'indépendance de la Turquie et à la formation de la République Turque. Mahatma Gandhi a, lui-même, pris position contre les injustices infligées à la Turquie à la fin de la première guerre mondiale.

Il existe de profondes connexions historiques entre l'Inde et la Turquie. Le premier échange de missions diplomatiques entre les sultans ottomans et les dirigeants musulmans du sous-continent remontent aux années 1481-82. Un lien historique fort entre l'Inde et la Turquie existe datant de l'ère médiévale et celui-ci a été renforcé à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle.

 

Culture

Retour en début d'article - Retour en début de "Relations Turquie Inde: Topo"

L'Inde et la Turquie ont également un chevauchement culturel qu'on peut qualfier de culture commune. L'impact turcique sur l'Inde dans des domaines tels que la langue, la culture et la civilisation, l'art et l'architecture, ainsi que dans les vêtements et la gastronomie a été considérable. La philosophie soufie de Mevlana Jelaluddin Rumi a trouvé une résonance naturelle dans le sous-continent indien avec ses propres traditions du soufisme et du mouvement Bhakti. Il y a aussi plus de 9 000 mots communs entre les langues indiennes et la langue turque qui sont pourtant de deux familles linguistiques différentes, l'une faisant partie des langues indo-européenes et l'autre des langues ouralo-altaïques.

 

Géopolitique

Retour en début d'article - Retour en début de "Relations Turquie Inde: Topo"

La Turquie a reconnu l'Inde juste après sa déclaration d'indépendance le 15 août 1947 et les relations diplomatiques ont été établies entre les deux pays dans les mois qui ont suivi.

 

Guerre Froide et différend indien du Cachemir avec le Pakistan

Comme la Turquie faisait partie de l'Alliance occidentale, et l'Inde du Mouvement des Pays Non-alignés pendant la Guerre froide, les relations bilatérales ne se sont pas développées au rythme souhaité. Cependant, depuis la fin de la guerre froide, les deux parties se sont efforcées de développer leurs relations bilatérales dans divers domaines.

À l'époque actuelle, les relations entre l'Inde et la Turquie ont été tendues en raison de la solidarité de la Turquie avec le Pakistan. Jusqu'à récemment, la Turquie était un fervent partisan de la position du Pakistan sur le différend du Cachemire. La Turquie a également été l'un des rares opposants à l'inclusion de l'Inde dans le groupe des fournisseurs nucléaires.

 

Améliorations voire renforcement des relations

Cependant, ces dernières années, les relations entre les deux pays se sont réchauffées grâce à des objectifs stratégiques communs et une coopération bilatérale croissante dans les domaines de l'éducation, de la technologie et du commerce. La Turquie a adouci son approche pro-pakistanaise sur la question du Cachemire, estimant qu'il est important d'établir une relation cohérente et globale avec l'Inde et de développer une politique asiatique holistique. La Turquie a cessé son soutien officiel à la position du Pakistan sur le Cachemire, passant d'un appel à une auto-détermination sous la supervision de l'ONU à souligner l'importance des négociations bilatérales entre l'Inde et le Pakistan pour résoudre la question; ce qui est de plus en plus proche de la position de l'Inde.

De plus, il existe de plus en plus de consensus sur le plan stratégique. Sur l'Afghanistan, la Turquie a pris la tête en 2011 pour commencer le Processus d'Istanbul pour trouver des solutions significatives et durables aux problèmes de l'Afghanistan. Le Processus d'Istanbul a culminé avec la conférence régionale annuelle sur l'Afghanistan "Cœur de l'Asie" qui s'est tenue dans l'ancienne capitale du Kazakhstan, Almaty, avec l'Inde et la Turquie jouant un rôle important. Dans le contexte du retrait prévu des troupes de l'OTAN et des troupes américaines en Afghanistan en 2014, la nécessité pour Delhi et Ankara d'intensifier le dialogue sur l'Afghanistan a acquis une importance particulière.

 

Technologie et Défense: relations encore timides


Le 23 septembre 2009, le premier nano satellite turc ITUpSAT1, fabriqué à la Faculté d'Aéronautique de l'Université Technique d'Istanbul (ITÜ), a été envoyé en orbite terrestre sur la fusée PSLV C-14 de l'Organisation Indienne de Recherche Spatiale (ISRO). La Turquie souhaite intensifier la coopération en matière de technologie spatiale avec l'Inde.

Lors de la visite du Premier ministre Turgut Özal en Inde en 1986, il a été décidé que les deux ambassades auront des bureaux d'attaché de la Défense. Lors de la visite du Premier ministre Vajpayee en septembre 2003, il a été décidé que les ministres de la Défense des deux pays devaient rester en contact étroit. L'Inde a exprimé sa volonté d'étendre les contacts diplomatiques aux contacts militaires et l'échange mutuel de délégations avec des centres de formation. Lors de la visite du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan en Inde en novembre 2008, les deux premiers ministres ont convenu d'améliorer la coopération entre les deux forces de défense. En ce qui concerne les exercices militaires entre l'Inde et la Turquie, il y a eu un exercice régulier mais faible (PASSEX) entre les marines des deux pays.

La Turquie et le Pakistan (en conflit avec l'Inde sur divers sujets) sont des partenaires militaires stratégiques. Leur coopération est intense.

 

 

Économie

Retour en début d'article - Retour en début de "Relations Turquie Inde: Topo"

Les deux pays sont membres du groupe des grandes économies du G20, où les deux pays ont étroitement coopéré à la gestion de l'économie mondiale.

 

Échanges commerciaux

En 2011, le commerce bilatéral s'élevait à un 7.5 milliards de dollars américains, chiffre qui est tombé à 6,2 milliards de dollars en 2015. Une variation qui essentiellement dûe au gain de valeur du dollar US par rapport aux monnaies ces deux nations, ainsi que de la chute du prix du pétrole et de ses produits dérivés.

Statistiques des exportations et importations depuis la Turquie, et du volume de commerce bilatéral (million $)

Années

 

 Exportations

 

 Importations 

 

Volume des échanges

 

 *Balance commerciale

2007

 

348.229

 

2.299.732

 

2.647.961

 

-1.951.50

2008

 

542.730

 

2.457.908

 

3.000.638

 

-1.915.17

2009

 

1.902.607

 

2.313.823

 

-1.491.39

2010

 

3.409.938

 

4.016.018

 

-2.803.85

2011

 

6.498.651

 

7.254.733

 

-5.742.57

2012

 

5.843.638

 

6.635.358

 

-5.051.91

2013

 

6.367.791

 

6.954.718

 

-5.780.86

2014

 

6.898.575

 

7.485.164

 

-6.311.98

2015

 

5.613,217

 

6.263,641

 

-4.962.79


*Balance commerciale bilatérale négative pour la Turquie

 

Principaux produits exportés vers l'Inde : Or, minerais métallifères et débris métalliques, engrais bruts et minéraux bruts, métaux non ferreux, machines et équipements de production d'énergie.

Principaux produits importés de l'Inde : Produits pétroliers et dérivés, fils textiles et autres produits textiles, matières plastiques sous formes primaires, produits chimiques organiques, véhicules routiers.

 

Mécanismes de coopération bilatérale sur l'économie et le commerce entre deux pays :

- Commission économique mixte: Joint Economic Commission (JEC) consituée deux délégations nationales mixtes (décideur politiques, économiques, académiques...). Les délégations sont généralement présidées par un ministre de l'Économie ou du Commerce et de l'Industrie. La dernière commission s'est réunie (pour la dixième fois) les 30 et 31 janvier 2014 à New Dehli.

- Le Conseil des affaires turco-indien: Turkey-India Business Council: Le Conseil des affaires turco-indien, créé en 1996, vise à améliorer le commerce bilatéral et la coopération industrielle. Les entreprises turques sont représentées par l'intermédiaire de la Commission des relations économiques extérieures (Foreign Economic Relations Board) et leur organisation homologue est la Fédération des chambres de commerce et d'industrie indiennes (Federation of Indian Chambers of Commerce and Industry - FICCI). La dernière réunion du Conseil a eu lieu en 2009 à Istanbul. Le Conseil d'affaires turco-indien organise également des rencontres entre hommes d'affaires de deux pays lors des visites de haut niveau.

 

Investissements Directs Étrangers: Turquie-Inde et Inde-Turquie

Selon les données fournies par la Banque Centrale de Turquie, les investissements directs étrangers (IDÉ) de la Turquie vers l'Inde entre les années 2008-2014 s'élevaient à 212 millions USD. Le nombre d'entreprises turques opérant en Inde, en 2014, était de 14. Les entrepreneurs turcs ont réalisé 8 projets en Inde représentant 622.000 USD.

Au cours des dernières années, il ya eu une augmentation des investissements des entreprises indiennes en Turquie par rapport aux années précédentes. Le nombre d'entreprises indiennes opérant en Turquie est passé à 189 en 2013 de 60 en 2008. Selon les données fournies par la Banque Centrale de Turquie, les IDÉ de l'Inde à la Turquie entre les années 2008-2014 s'élevaient à 102 millions USD. Cependant, le chiffre réel est, selon les estimes, beaucoup plus élevé. Comme la majeure partie des entreprises étrangères investissant en Turquie, la majorité des entreprises indiennes choisissent le modèle de coentreprise (Joint Economic Venture) en s'associant avec un partenaire local. Quelques exemple d'entreprise ayant choisi ce modèle de partenariat : Polyplex, GMR Infrastructure, TATA Motors, Mahindra & Mahindra, Reliance, Ispat, Aditya Birla Group, Tractors and Farm Equipment Ltd, Jain Irrigation, Wipro and Dabur.

Le groupe indien GMR Group est l'un des principaux acteurs de l'aéroport international Sabiha Gökçen à Istanbul.

 

Tourisme

Le nombre de touristes venant d'Inde à destination de la Turquie n'a cessé d'augmenter ces dernières années. En 2012, 73.731 touristes indiens ont visité la Turquie, ce nombre est passé à 90.934 en 2013, à 95.014 en 2014, et à 131.250 en 2015.

Ce chiffre est estimé à la baisse cette année, dans la tendance générale du tourisme turc subissant les impacts de la crise sécuritaire (terrorisme) qui a affecté le secteur touristique dans quasiment tous les pays méditerranéens, en dehors par exemple de l'Espagne, qui a, elle bénéficié de cette tendance générale, son image sécuritaire ayant été préservée voire renforcée par l'absence d'attentats terroristes mortels sur son territoire. Elle a accueilli les touristes qui ont boudé leurs destination habituelles en Méditerranée.

 

Retour en début d'article - Retour en début de "Relations Turquie Inde: Topo"

 

 



 

 

Mots-clés: Asie, Turquie, économie turquie, commerce turquie, Pakistan, Ankara, histoire, Turquie Diplomatie / Relations étrangères, erdogan, recep tayip erdogan, diplomatie turquie, Actualité Turquie, visite turquie, Turquie actualité, Inde, Balkans, Salman Hamid Siddiqui, pakistan inde, Hatice Kesgin, turquie pakistan, pakistan diplomatie, Ümit Dönmez, inde économie, inde commerce, asie économie, asie politique, turquie attractivité, turquie histoire, Turcique, ottoman histoire, turc histoire, turquie développement, turquie politique, turquie gouvernement, recep tayyip erdogan, Turquie Économie, investissement turquie, chine économie, asie energie, chine energie, militaire asie, Turkestan, balkans histoire, europe histoire, fetullah gulen, FETO, afghanistan iran, otan asie, turquie énergie, turquie asie, Turkistan, asie histoire, inde diplomatie, asie turquie, turquie partenaires, Organisation de Coopération de Shanghai (OCS), turquie inde, inde turquie, turquie inde économie, turquie inde politique, turquie inde histoire, turquie inde culture, turquie inde diplomatie, inde europe, inde méditerranée, péninsule indienne, turquie péninsule indienne, Adil Akhzer, gandhi, mahatma gandhi, doctor Ansari, burak akçapar

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]