logo iode Copie Copie

Turkish Airlines continue son expansion en 2020

Les avions pourront décoller, atterrir toutes les 43 secondes grâce à la 3ème piste de l'aéroport d'Istanbul, selon le président du porte-drapeau turc.




Turkish Airlines ouvrira quatre nouvelles routes en 2020 alors qu'elle élargit et met à jour sa flotte, selon le président de la compagnie aérienne turque.

"Nous avons terminé toutes les procédures pour lancer des vols vers Malabo, en Guinée équatoriale, l'aéroport Haneda de Tokyo, Newark, New Jersey [États-Unis] et Vancouver, Canada en 2019", a déclaré Ilker Ayci, ajoutant qu'ils n'attendent plus que les autorisations nécessaires.

Outre les nouvelles destinations, il a déclaré que la compagnie aérienne se concentrera également sur la profondeur des fréquences, a-t-il ajouté.

Après avoir commencé à desservir 10 nouvelles routes internationales en 2019, le transporteur a clôturé l'année ayant volé vers un total de 318 villes dans 126 pays, a noté Ayci.

 

Nouvel aéroport d'Istanbul

Considérant le grand déménagement des compagnies aériennes en avril de l'aéroport d'Ataturk au nouvel aéroport d'Istanbul, sa plus grande action en 2019, Ayci a déclaré:

"Turkish Airlines devait disposer d'une infrastructure solide, capable de soutenir sa croissance, afin d'atteindre ses objectifs sans interruption."

L'aéroport d'Istanbul, le «nouveau hub du monde», a officiellement ouvert ses portes le 29 octobre 2018, à l'occasion du 95e anniversaire de la fondation de la République turque.

Avec une capacité annuelle totale de 200 millions de passagers - après l'achèvement des quatre phases avec six pistes d'ici 2028 - l'aéroport d'Istanbul devrait devenir une plaque tournante mondiale de l'aviation regroupant plus de 100 compagnies aériennes et des vols vers plus de 300 destinations dans le monde.

Soulignant que la compagnie aérienne a atteint sa pleine capacité peu de temps après son déménagement dans le méga-aéroport, Ayci a déclaré: "Avec notre nouvelle maison, qui a fait que nous et nos passagers avons changé nos habitudes, nous avons réappris à marcher, en mettant de côté tout ce que nous savions."

Alors que l'aéroport d'Atatürk n'a pas répondu aux besoins de Turkish Airlines en termes de créneaux horaires et de capacité en raison de contraintes telles que l'insuffisance des pistes, on dispose désormais d'un espace opérationnel plus grand grâce à l'aéroport d'Istanbul, a-t-il déclaré.

"La troisième piste qui ouvrira à l'aéroport d'Istanbul en 2020 réduira la densité du trafic", a déclaré Ayci.

Lorsque la troisième piste sera mise en service, il sera possible de faire un atterrissage et un décollage d'avion toutes les 43 secondes, soit plus de 2000 avions par jour, a-t-il ajouté.

 

Flotte élargie et mise à jour


Turkish Airlines continue d'étendre sa flotte avec des avions de nouvelle génération tout en remplaçant les anciens modèles, a rapporté le PDG de la compagnie.

À la fin de 2019, la compagnie aérienne comptait 351 appareils, dont 98 gros-porteurs, 229 gros-porteurs et 24 avions-cargos, contre 332 au début de l'année.

"Avec la taille actuelle de notre flotte, nous nous classons au 10e rang des compagnies aériennes de passagers dans le monde", a constaté Ayci.

"Parmi les 10 premiers, nous avons la quatrième flotte la plus jeune."

Il a ajouté que 28 avions supplémentaires seront ajoutés à la flotte en 2020, soulignant que la société est ouverte aux options de location.

 

Augmentation de la capacité

Malgré la mise à la terre des Boeing 737 Max et le retard dans la livraison des A321 Neo, Turkish Airlines a enregistré une augmentation de 2,7% de sa capacité en janvier-novembre 2019, a noté Ayci.

Cela est arrivé bien que «nous n'ayons pas pu utiliser 12 avions dans notre flotte, et 12 nouveaux ont été retardés», a-t-il expliqué.

Le 737 Max le plus vendu de Boeing a été immobilisé dans le monde entier après des accidents qui ont tué des centaines de personnes et coûté des milliards de dollars à l'entreprise.

Mardi, Turkish Airlines a annoncé que Boeing avait accepté de l'indemniser pour les pertes des avions immobilisés et non livrés.

 

Turkish Airlines et Boeing concluent un accord de compensation

Turkish Airlines et le constructeur aéronautique américain Boeing ont convenu d'une compensation pour les pertes dues aux avions immobilisés et non livrés, a annoncé mardi le porte-drapeau turc dans un communiqué.

"Boeing couvrira une partie de notre perte et des revenus que nous ne pouvons pas générer car nos avions au sol ne sont pas utilisés en exploitation", a indiqué le communiqué sur une plateforme de divulgation publique.

Le porte-drapeau a souligné les difficultés rencontrées en raison de l’échouement du Boeing 737 Max, qui a connu une année difficile.

Les contacts étroits entre les deux compagnies n'ont "jamais été coupés", a ajouté Turkish Airlines.

Le modèle d'avion le plus vendu de Boeing a été immobilisé dans le monde entier après deux accidents qui ont tué des centaines de personnes et coûté des milliards de dollars à l'entreprise.

Le 10 mars, le vol ET-302 d'Ethiopian Airlines s'est écrasé peu de temps après le décollage d'un aéroport à Addis-Abeba, tuant les 157 personnes à bord.

Le modèle a également été impliqué dans un accident en octobre 2018 à l'extérieur de Jakarta, en Indonésie. Les 189 personnes à bord du vol Lion Air JT610 ont été tuées.

 

Nombre de passagers de janvier à novembre 2019

Au cours des 11 premiers mois de 2019, le porte-drapeau turc a servi 68,8 millions de passagers.

"Malgré une contraction de 11,5% du marché intérieur en Turquie, nous avons accueilli 28,3 millions de passagers sur les vols intérieurs, augmentant notre part de marché de 2,5 points", a déclaré Ayci.

Le nombre de passagers transportés via des vols internationaux a augmenté de 3,5% pour atteindre 40,4 millions, a-t-il souligné.

Turkish Airlines compte 15 filiales et coentreprises, dont Turkish Technic, Turkish Cargo, Turkish Ground Services, Turkish Opet Aviation Fuels et Sun Express.

Concernant les opérations de Turkish Cargo, Ayci a déclaré que la société continuait de croître même si le secteur mondial du fret aérien a diminué de 3,5%.

"Malgré ces conditions de marché défavorables et devant effectuer nos opérations de fret dans deux aéroports différents, nous avons enregistré une augmentation de 9,5% du volume de fret à 1,4 million de tonnes", a souligné Ayci.

Turkish Cargo a réalisé un chiffre d'affaires impressionnant de 452 millions de dollars au cours des trois premiers trimestres 2019, a-t-il ajouté.

 

 

 

Tuba Şahin, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turkish Airlines, aéroport istanbul, Aéroport Turquie, aéroport ataturk, Aéroport Ataturk d'Istanbul, Aéroport international d'Istanbul, Aéroport d'Istanbul

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]