La Turquie et les États-Unis discuteront des S-400 russes la semaine prochaine

Les S-400 ne constitueront aucune menace pour les chasseurs F-35, a assuré Ibrahim Kalin, conseiller du président turc.

 

La Turquie et les Etats-Unis auront des entretiens la semaine prochaine pour surmonter les divergences sur le rachat par Ankara du système de défense antiaérien russe S-400, a annoncé mardi un influent conseiller présidentiel turc.

Lors d'une table ronde tenue au Forum de la politique étrangère de Berlin, le porte-parole présidentiel turc, Ibrahim Kalin, a souligné que l'utilisation par la Turquie des S-400 ne constituerait pas une menace pour le programme d'avions de combat F-35 et que cela pourrait être démontré par une étude technique détaillée.

«J’ai été chargé de suivre cette question avec mon homologue américain, Robert O'Brien» - le conseiller américain pour la sécurité nationale - a-t-il rappelé.

"Nous en reparlerons lors du sommet de l'OTAN la semaine prochaine. Nous pensons que ces problèmes peuvent être résolus", a jouté Kalin, évoquant le sommet de Londres des 3 et 4 décembre.

Le conseiller présidentiel a déclaré que le S-400 serait exploité en tant que plate-forme autonome et n'aurait aucun lien avec les systèmes de l'OTAN.

«Nous réitérons que les S-400 ne constitueront aucune menace pour le programme des F-35. Nous ne voulons pas que le programme des F-35 soit compromis par quoi que ce soit», a-t-il déclaré, ajoutant qu'Ankara voulait surmonter ses divergences avec Washington et réintégrer le programme des F-35.

L’acquisition par la Turquie du système avancé de défense aérienne russe S-400 a amené Washington à retirer la Turquie du programme d’avions de combat communs de cinquième génération des F-35, en juillet.

Les États-Unis soutiennent que le système pourrait être utilisé par la Russie pour obtenir secrètement des détails classifiés sur le jet de cinquième génération.

En 2017, la Turquie a décidé d'acheter le système de défense antiaérien S-400 à la Russie après des années de pourparlers avec l'administration Obama en vue de l'achat du système de missile Patriot, qui s'e sont terminés sans accord.

 

 

Ayhan Şimşek, Ümit Dönmez

Photographie : Archives, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: turquie états unis, états-unis turquie, otan turquie, s-400, Ibrahim Kalin, S400, F-35, Avions de chasse F-35, fusées S-400, missiles russes S-400, chasseurs F-35, F35, Programme F-35

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]