Cavusoglu: Il est insuffisant de dire «nous comprenons les craintes légitimes de la Turquie»

"Attendre la solidarité de nos alliés dans le cadre du principe d'indivisibilité de la sécurité est notre droit le plus naturel et légitime", a déclaré le Chef de la diplomatie turque après son entretien avec le Secrétaire Général de l'OTAN.

 

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a renouvelé l’appel de la Turquie pour une solidarité plus effective des pays membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à la lutte de la Turquie contre les différents groupes terroristes en Syrie.

Le Chef de la diplomatie turque s’est entretenu, vendredi à Istanbul, avec le Secrétaire Général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Cavusoglu a d’abord indiqué que lors de l’entretien [avec Stoltenberg], il l’a informé au sujet de l'Opération Source de Paix. "Nous avons renouvelé notre attente de voir une forte solidarité de nos alliés envers notre pays", a-t-il dit.

Le ministre turc a insisté sur l’obligation des autres pays membres de l’OTAN et de l’OTAN elle-même à venir en aide à la Turquie, en tant que pays membre et allié, quand elle est attaquée et menacée par des organisations terroristes, comme c’est le cas avec le YPG/PKK en Syrie. Il est revenu sur l’opération Source de Paix lancée mercredi à l’Est de l’Euphrate, dans le nord de la Syrie.

"Cette opération consiste à éliminer la menace terroriste au sud des frontières sud-est de l'OTAN, celles qui constituent nos frontières nationales. Dans ce sens, elle est très importante pour la sécurité des terres de l'Alliance", a-t-il souligné.

"Attendre la solidarité de nos alliés dans le cadre du principe d'indivisibilité de la sécurité est notre droit le plus naturel et légitime", a-t-il estimé. Avant de poursuivre : "Il est insuffisant de dire "nous comprenons les craintes légitimes de la Turquie". Nous voulons voir cette solidarité de manière claire".

Le ministre des Affaires étrangères a, par ailleurs, critiqué le discours de certains pays occidentaux concernant l’opération turque, les qualifiant d’hypocrites.

"D'un côté vous dites que les craintes turques 'sont légitimes' et de l'autre vous vous opposez à notre opération. Contre qui se fait l'opération ? Contre une organisation terroriste. Vous avez peut-être des engagements auprès de ce groupe sur le terrain, mais ce n'est pas notre problème. Vous leur avez fourni des armes, vous les avez formés. C'est la preuve de votre hypocrisie. Je le dis aux pays qui soutiennent ce groupe terroriste", a-t-il dénoncé.

Mevlut Cavusoglu a ensuite affirmé que l’opération était devenue inévitable vue la menace qui pèse depuis trop longtemps sur la sécurité de la Turquie.

"La Turquie a fait usage, jusqu'au bout, de la diplomatie. Elle a essayé tous les chemins de la concertation", relevant l’inaction des pays concernés et engagés en Syrie.

"La Turquie a toujours combattu, sans faire de distinction, tous les groupes terroristes. Nous allons continuer à le faire", a-t-il ensuite affirmé, condamnant les déclarations de certains responsables européens concernant la lutte contre Daech ou faisant l’amalgame entre Kurdes et terroristes du YPG/PKK.

"Nous considérons Daech comme notre ennemi commun. Les soldats turcs sont les seuls à avoir combattu Daech au corps-à-corps", a-t-il rappelé.

Pour finir, Cavusoglu a mis l’accent sur les campagnes de désinformation et de manipulation de l’opinion publique développées par les partisans des organisations terroristes, en particulier sur les réseaux sociaux.

Il a donné l’exemple de l’attaque contre la communauté Syriaque de Syrie.

"Le YPG attaque la minorité chrétienne dans le nord de la Syrie, et ensuite partage des images pour faire croire au monde entier que les Chrétiens ont été attaqués par les Turcs. Ils essaient d'obtenir le soutien des Chrétiens à travers le monde", a-t-il averti.

 

 

Andaç Hongur, Kübra Kara, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: otan, Turquie, Syrie, turquie syrie, jens stoltenberg, pkk syrie, otan syrie, MAE turc Mevlut Cavusoglu, YPG, Zone de sécurité au nord de la Syrie, Zone sécurisée dans le nord de la Syrie, Source de Paix

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]