MI turc: l'opération Source de Paix n'est pas une guerre mais une lutte antiterroriste

L'Armée turque, avec l'Armée nationale syrienne, a lancé l'opération, mercredi, contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, à l'est de l'Euphrate en Syrie

 

L'opération Source de Paix n'est pas une guerre mais une lutte antiterroriste, a déclaré le ministre turc de l'Intérieur, Suleyman Soylu.

Le ministre a accordé une interview sur la chaîne de télévision CNN Turk, mercredi, à propos de l'opération militaire lancée par l'Armée turque, avec l'Armée nationale syrienne, contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech à l'est de l'Euphrate.

"L'opération Source de Paix en Syrie ne s'agit pas d'une guerre, a-t-il déclaré. C'est une lutte antiterroriste, une opération au-delà des frontières. La Turquie mène une opération légitime pour détruire un camp terroriste."

Le ministre a insisté que "les principaux objectifs de l'opération sont d'assurer l'intégrité territoriale de la Syrie et d'éliminer le terrorisme qui menace les frontières turques et la région".

Il a aussi abordé la question de "propagande noire" menée sur les médias sociaux par les terroristes, comme quoi l'Armée turque aurait causé des "pertes civiles".

"Il s'agit d'une campagne organisée par le PKK/PYD pour mobiliser le public occidental, a-t-il conclu. Nous verrons encore beaucoup d'exemples de mensonge, de diffamation et de désinformation."

 

Les terroristes du YPG/PKK se cachent dans les maisons appartenant aux civils en Syrie

Les terroristes du YPG/PKK se cache dans les maisons appartenant aux civils en Syrie, pour attaquer les zones civiles en Turquie, au-delà de la frontière.

L'opération Source de Paix, lancée par l'Armée turque et l'Armée nationale syrienne contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, a pour objectif d'éliminer le corridor de terrorisme planifié près des frontières sud de la Turquie, et de rétablir la paix et le calme dans la région.

En revanche, le YPG/PKK vise les zones civiles en Turquie, de l'autre côté de la frontière.

Les terroristes tirent des mortiers sur le territoire turc, à partir des districts de Qamishli, Rasalayn et Malikiyyah qu'ils occupent, dans le nord de la Syrie.

Les vidéos montrant ces tirs et les terroristes qui se cachent dans les maisons des civils, ont été partagées sur les réseaux des médias sociaux.

Il est observé, dans une vidéo, que les terroristes, dont un porte des vêtements civils, se cachent dans la cour d'une maison appartenant aux civils, et tirent des mortiers sur la Turquie, depuis ce point.

 

Cavusoglu : les terroristes, notre seule préoccupation en Syrie

"Les terroristes sont notre seule préoccupation en Syrie", a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Le chef de la diplomatie turque s'est exprimé aux chaînes de télévision turques A Haber et NTV, tard mercredi, à propos de l'opération Source de Paix lancée par l'Armée turque, avec l'Armée nationale syrienne, contre les organisation terroriste YPG/PKK et Daech, à l'est de l'Euphrate, dans le nord de la Syrie.

Il a rappelé que la Turquie est le pays le plus sensible à la sécurité des civils dans ces opérations, comme cela avait été prouvé dans les opérations turques précédentes en Syrie, le Rameau d'olivier et le Bouclier de l'Euphrate.

"Les terroristes sont notre seule préoccupation, a affirmé Cavusoglu. Que personne ne s'oppose à l'opération en s'abritant derrière d'autres sujets."

Il a insisté que le YPG/PKK vise à diviser la Syrie, et que surtout la France veut former un nouvel État dans cette région.

Cavusoglu a ainsi rappelé, dans ce cadre, le Président français, Emmanuel Macron avait accueilli des terroristes du YPG au Palais de l'Élysée.

Il a en outre critiqué la France et d'autres pays qui avaient déclaré qu'ils ne fourniront aucune contribution financière à la zone sécurisée prévue dans le nord de la Syrie.

"Nous nous débrouillerons tout seul, a conclu Cavusoglu. Nous achèverons avec réussite l'opération Source de Paix qui est d'une importance vitale pour la Turquie."

Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan a annoncé l'opération Source de Paix à 16h00 (heures turques).

Cette opération contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, a pour objectif d'éliminer le corridor de terrorisme planifié près des frontières sud de la Turquie, et de rétablir la paix et le calme dans la région.

"Nous assurerons le retour des réfugiés syriens chez eux, grâce à la zone sécurisée que nous créerons avec, avait affirmé Erdogan. Nous défendrons l'intégrité territoriale de la Syrie et libérerons les habitants de la région des griffes du terrorisme."

Le ministère turc de la Défense nationale a insisté que "les civils, les innocents, les monuments historiques, culturels et religieux, et l'environnement, sont intouchables".

 

Syrie : les terroristes du YPG/PKK tuent un civil à Jarablus

L'organisation terroriste YPG/PKK a tué un civil dans le district syrien de Jarablus.

L'Armée turque a lancé, avec l'Armée nationale syrienne, l'opération Source de Paix dans le nord-est de la Syrie, contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, dans l'objectif d'éliminer le corridor de terrorisme planifié près des frontières sud de la Turquie, et de rétablir la paix et le calme dans la région.

En revanche, les terroristes du YPG/PKK ont commencé à attaquer les civils dans la région.

Les attaques contre un camp de réfugiés et les zones d'habitations civiles à Jarablus, près de la frontière turque, ont fait un mort et sept blessés parmi les civils, dans la zone de l'opération Bouclier de l'Euphrate.

L'Armée turque avait libéré Jarablus des terroristes de Daech, en août 2016, avec l'opération Bouclier de l'Euphrate.

 

Trump : Obama a conclu un accord avec le PKK, l'ennemi juré de la Turquie

Le président américain, Donald Trump, a utilisé l'expression "l'organisation terroriste PKK", directement lorsqu'il parlait de l'YPG, affirmant que son prédécesseur Barack Obama s'était allié avec l'organisation est "l'ennemi juré de la Turquie".

C'est ce qui ressort des déclarations prononcées par Trump depuis la Maison Blanche pour évaluer sa décision par rapport à la Syrie, qu'il a qualifié de "correcte".

Trump a déclaré que "il est temps pour mettre fin à cette guerre interminable".

"Lorsque vous faites un accord avec le PKK, l'ennemi juré de la Turquie, comme ce fut le cas avec Obama, ce sera très difficile... Ils se détestent depuis de longues années", a-t-il ajouté.

Le président américain a qualifié la présence de son pays au Moyen-Orient de "la pire faute".

Trump avait déclaré qu'il n'y a pas de soldats américains dans la région de l'opération turque Source de Paix en Syrie.

Plus tôt dans la journée de mercredi, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé que l'Armée de son pays, en coopération avec l'Armée nationale syrienne, ont lancé l'opération "Source de Paix" dans la région de l'est de l'Euphrate, dans le nord de la Syrie, contre les organisations terroristes PKK/YPG et Daech, et mettre en place une zone sécurisée afin d'assurer le retour des réfugiés syriens vers leur pays.

L'opération "Source de Paix" a pour objectif d'éliminer le corridor de terrorisme planifié près des frontières sud de la Turquie, et de rétablir la paix et le calme dans la région.

 

 

 

Burak Karacaoğlu, Ömer Koparan, Tevfik Durul, Mohamad Misto, Semra Orkan, Mona Saanouni, Nur Asena GÜLSOY

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Syrie, Donald Trump, états-unis syrie, turquie pkk, daech turquie, daech syrie, barack obama, pkk syrie, soylu, YPG, Zone de sécurité au nord de la Syrie, Zone sécurisée dans le nord de la Syrie, Source de Paix, Opération Source de Paix

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]