Turquie: près de 500 personnes migrantes interceptées en 5 jours à Canakkale

Les personnes migrantes ont été remises au Centre de gestion des Migrants d'Ayvacik.

 

Dans le cadre des travaux menées contre la migration clandestine à Canakkale, dans l'ouest de la Turquie, 483 personnes migrantes en situation irrégulière ont été interceptées entre le 9 et 13 septembre 2019.

Les équipes du Commandement de la gendarmerie de Cannakkale ont mené 15 opérations distinctes au cours de ces cinq derniers jours.

Au cours de ces opérations 460 migrants afghans, 19 Syriens, et 4 Iraniens ont été interceptés avant d'avoir pu traverser illégalement la frontière.

Par ailleurs, une camionnette et 153 gilets de sauvetage ont été saisis au cours des opérations.

Les migrants ont été remis au Centre de gestion des migrants d'Ayvacik.

Enfin, sept personnes soupçonnés d'être des trafiquants de migrants ont été placées en garde vue. Deux d'entres-elles ont été placées en détention, les autres ont été libérés sous contrôle judiciaire.

 

Turquie: 30 migrants irréguliers interpellés dans l'ouest

Les forces de sécurité ont interpellé trente personnes migrantes en situation irrégulière dans l'ouest de la Turquie.

Les garde-côtes ont été informés d'un groupe de migrants clandestins voulant rejoindre les îles grecques à bord d'une embarcation pneumatique, au large de Cesme, district de la région d'Izmir.

Les équipes ont intercepté l'embarcation et ont interpellé 28 Syriens et 2 Égyptiens.

Les migrants irréguliers ont été remis au bureau de la migration d'Izmir.

 

La Turquie est l'un des principaux pays traversés par les personnes choisissant le chemin difficile et dangereux de l'exil pour se rendre en Europe. Ce phénomène s'est accentué en 2003 avec les guerres en Irak et en Afghanistan, puis en 2011, au début des guerres en Syrie et en Libye et à l'intensification du terrorisme dans la région du Sahel, en Afrique. La guerre en Libye a notamment eu des conséquences dévastatrices sur la sécurité et l'économie du pays, mais aussi des pays voisins, particulièrement du Sahel. Quelque 268 000 migrants en situation irrégulière ont été détenus en Turquie en 2018, selon le ministère de l'Intérieur. Les migrants étaient principalement des ressortissants afghans, pakistanais, syriens et irakiens.

 

 

Yusuf Soykan Bal, Murat Yüksel, Nur Asena Gülsoy, Ayşe Betül Gedikoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, immigration europe, Çanakkale, mediterranée réfugiés, İzmir, Région Égéenne, migration turquie, Ayvacık, immigration clandestine, Bilan, migration moyen-orient

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]