La Turquie a accueilli près de 600 mille migrants en 2018

L'Institut turc des Statistiques (TUIK) a révélé les "données relatives aux migrations mondiales" en 2018.

 

Le nombre de personnes ayant migré vers la Turquie a augmenté de 23,8% en 2018 par rapport à l'année précédente, s'enregistrant à 577 457 personnes.

L'Institut turc des Statistiques (TUIK) a révélé, mardi, les "données relatives aux migrations mondiales" en 2018.

Ainsi, le nombre de personnes ayant migré vers la Turquie en 2018 a affiché une hausse de 23,8% par rapport à l'année 2017, atteignant 577 457 personnes.

Ce chiffre est composé à 52,7% d'hommes et à 47,3% de femmes. Parmi eux, 110 567 sont des ressortissants turcs vivants à l'étranger.

Par ailleurs, le nombre de personnes ayant migré de Turquie vers d'autres pays a aussi affiché une hausse de 27,7% en 2018 par rapport à 2017, soit 323 918 personnes.

Parmi eux, 53,3% étaient des hommes et 46,7% des femmes. Le nombre de citoyens turcs ayant migré vers l'étranger a été de 136 740.

Les données révèlent que parmi les 577 457 personnes ayant migré vers la Turquie, 11,9% étaient âgées entre 25 et 29 ans, 11,5% entre 20 et 24 ans, et 10,3% entre 30 et 34 ans.

Par ailleurs, parmi celles ayant migré vers l'étranger à partir de la Turquie, 15,7% étaient âgées entre 25-29 ans, 13,2% entre 20 et 24 ans.

- Istanbul a été la ville accueillant le plus grand nombre de migrants

L'année dernière, Istanbul a été la ville turque accueillant le plus grand nombre de migrants avec 201 957 personnes, suivi d'Ankara avec 71 337 personnes, d'Antalya avec 36 674 personnes, de Bursa avec 22 660 personnes et d'Izmir avec 14 671 personnes.

De même, Istanbul a été la ville ayant enregistré le plus important nombre de départ avec 113 430 personnes, suivi d'Ankara avec 28 410 personnes, d'Antalya avec 18 408 personnes de Gumushane avec 16 789 personnes et d'Izmir avec 13 468 personnes.

- Irak: premier pays à partir duquel la Turquie a accueilli le plus de migrants.

Parmi les populations étrangers arrivant en Turquie en 2018, les citoyens irakiens ont occupé la première place avec 23,6%, suivis des Afghans avec 9,6%, des Syriens avec 8,4%, des Turkmènes avec 7,5% et des Iraniens avec 6,8%.

De même, parmi les étrangers en Turquie ayant migré vers l'international, les citoyens irakiens ont été les premiers de la liste avec 20,6%, suivis des Azerbaïdjanais avec 7,4% et Ouzbeks avec 7%, des Turkmènes avec 5,4% et des Iraniens avec 4,9%.

 

 

 

Dilara Zengin, Ayşe Betül Gedikoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, immigration europe, actualité immigration europe, réfugié syrien, migration turquie, Migration irrégulière, L'Institut des Statistiques turc (TUIK), migrations mondiales

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]