MAE turc: «Haftar n'a aucune sensibilité humaine»

Le chef de la diplomatie turque répondait, jeudi, aux questions des journalistes de la chaine publique turque TRT Haber.

 

"Khalifa Haftar en Libye n'a aucune sensibilité humaine", a déclaré Mevlut Cavusoglu, le ministre turc des Affaires étrangères.

Cavusoglu s’exprimait, jeudi, sur l’actualité en répondant aux questions de la chaine publique turque TRT Haber.

À propos des derniers développements, le ministre a affirmé que le président du Conseil présidentiel du gouvernement d'entente nationale de Libye, Fayez al-Sarraj, travaille pour unir l'ensemble du pays, soulignant qu'il est prêt à partager le pouvoir. Cependant, Khalifa Haftar, soutenu par certains pays voisins comme l'Égypte ou les Émirats arabes unis, ne veut pas reconnaitre le gouvernement d'entente national, rejetant un partage du pouvoir, il est passé à l'attaque.

"Haftar a pris position contre la Turquie car nous défendons celui qui a raison et le droit. Les mesures prises à l'égard de nos citoyens est une véritable acte de piraterie", a-t-il déclaré.

Rappelant la déclaration du ministère turc des Affaires étrangères, selon laquelle Haftar et ses forces deviendront des cibles légitimes s'ils ne libèrent pas les citoyens turcs, Cavusoglu a affirmé: "Ils les ont libérés. Si ça se renouvelle, notre déclaration sera toujours valable."

Cavusoglu est ensuite revenu sur l'attaque contre un camp de détention de migrants à Tadjourah, près de Tripoli.

"Haftar n'a aucune sensibilité humaine. Il s'attaque à son propre peuple de manière très cruelle, il s'attaque aussi aux migrants qui se trouvent là-bas. Comment est-il possible de bombarder son propre peuple de cette façon ? À l'exemple des traitres de la tentative de coup-d'État du 15 juillet 2016 (perpétrée en Turquie). Ils bombardent son propre peuple, attaquent sans pitié. Malheureusement le peuple libyen a subi de grandes détresses", a-t-il indiqué.

Cavusoglu a affirmé ses souhaits pour que ces détresses prennent fin.

"Nous ferons ce qui est de notre rôle pendant ce temps. Notre Président [Recep Tayyip Erdogan] a discuté de ce sujet avec le secrétaire général des Nations unies (ONU), à Osaka", a-t-il conclu.

 

 

Nazlı Yüzbaşıoğlu, Tuğrul Çam, Ayşe Betül Gedikoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Guerre Libye, Mevlut Cavusoglu, Haftar

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]