Celik : Alexis Tsipras doit éviter de tenir des propos vides

"Nous mettons en garde le Premier ministre grec. Il doit cesser d'utiliser des propos vides de contenus tels que 'la Turquie paiera un lourd tribut du moment qu'elle entame un forage' a réagi le porte-parole du Parti pour la Justice et le Développement (AK Parti), Omer Celik, interrogé sur les activités de la Turquie en Méditerranée Orientale.

 

Le porte-parole du Parti pour la Justice et le Développement (AK Parti), Omer Celik, conseille au Premier ministre grec, qui a proféré des menaces envers la Turquie si elle procédait à des forages en Méditerranée Orientale, d’éviter de tenir des propos vides.

Celik a animé une conférence de presse mardi à l’issue de la réunion du Conseil exécutif central de son parti, présidé par le Président de la République, également chef du parti, Recep Tayyip Erdogan, qui s’est déroulée à Ankara.

Sur les derniers développements en ce qui concerne la recherche d'hydrocarbures par la Turquie en Méditerranée orientale et les propos menaçants du Premier ministre grec, Alexis Tsipras, Celik a affirmé que son pays est "déterminé à réagir à toute tentative d'attaque visant ses droits et intérêts ainsi que ceux de Chypre du Nord".

"Nous mettons en garde le Premier ministre grec. Il doit cesser d'utiliser des propos vides de contenus tels que 'la Turquie paiera un lourd tribut du moment qu'elle entame un forage'. Il doit utiliser un langage respectueux envers notre président", a-t-il martelé.

A propos du rapport de la rapporteure spéciale des Nations unies, Agnès Callamard, sur l'assassinat du journaliste saoudien, Jamal Khashoggi, dans l'ambassade de son pays à Istanbul, dans lequel elle préconise des poursuites contre des personnalités saoudiennes dont le Prince héritier, Celik a assuré que son pays adhère complètement au contenu du rapport.

"La Turquie constate que ce rapport a été préparé de manière objective. Du point de vu de nos analyses et lectures, nous adhérons à l'ensemble de ce rapport", a-t-il insisté.

Sur la situation à Idleb en Syrie, dernier bastion de l'opposition syrienne à al-Assad, qui subit des bombardements intenses ces derniers mois par le régime et ses alliés, le porte-parole du AK Parti a assuré qu'il s'agit d'une violation flagrante du cessez-le-feu.

 

 

 

 

 

Ferdi Türkten, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Grèce, AK Parti, turquie grèce, Chypre, ömer çelik, grèce méditerranée

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]