Turquie: Sur la trace d'un grand oncle fait prisonnier au Yémen durant la 1ère guerre mondiale

Mesut Dundar, citoyen turc habitant Mersin, dans le sud de la Turquie, est à la recherche des traces de l’oncle de son père, fait prisonnier au Yémen par les britanniques lors de la Première Guerre Mondiale.

AA - Mersin - Tuncay Çakmak - Mesut Dundar, citoyen turc habitant Mersin, dans le sud de la Turquie, est à la recherche des traces de l’oncle de son père, fait prisonnier au Yémen par les britanniques lors de la Première Guerre Mondiale.

Dundar est convaincu que l’oncle de son père, prénommé Mehmet, a été prisonnier pendant des années en Angleterre. Il a décidé de suivre sa trace pour respecter les dernières volontés de son père et de son grand-père.

Un autre soldat turc qui avait aussi été emprisonné par les britanniques pendant 30 ans, et qui est rentré ensuite en Turquie, est la principale piste de Dundar.

Dundar a raconté les périples de sa recherche au correspondant de l’Agence Anadolu.

 Mehmet, le grand oncle de Dundar, est né en 1895 dans un village de Nigde, dans le centre de la Turquie. Il a été enrôlé pour combattre sur le front au Yémen pendant la première guerre mondiale, il n’en est jamais revenu.

«En 1948, lors d'un voyage à Cukurova, un de nos villageois a rencontré par hasard un homme, avec lequel il a sympathisé il lui a parlé du frère de mon grand-père prisonnier des  Britanniques. L'homme qui était également un soldat ayant été retenu pendant trente ans par les Anglais, a dit avoir connu, pendant sa détention, un homme prénommé Mehmet venant de notre village. Il connaissait des anecdotes sur notre famille. Nous sommes convaincus que ce Mehmet est l’oncle de mon père» a soutenu Dundar.

L’homme a raconté qu'il avait à l'époque, quand ils ont été libérés, recommandé à Mehmet de rentrer en Turquie, mais celui-ci avait refusé en déclarant: «Je me suis marié ici [en Angleterre], j’ai des enfants, viendront-ils avec moi au village?» 

C'est sur la base de cette histoire que Dundar veut à présent retrouver cette descendance de Mehmet , de deuxième ou peut être troisième générations, ou, à défaut, retrouver la tombe du grand oncle.

Il a appris que les soldats ottomans faits prisonniers pendant la première Guerre Mondiale l'ont été sur l’île anglaise de Man.

Dundar a expliqué avoir fait une demande officielle auprès du commandement de l’état-major des Armées turques pour obtenir une aide.

L’Armée a renvoyé la demande au ministère de la Défense et Dundar attend la réponse.


 

 

Turquie Yemen

 


 

Mots-clés: Turquie, Yemen, guerre yemen, Saida Charafeddine, Tuncay Çakmak, mesut dundar, turquie yemen, Mustafa Güngör, Anıl Bağrık

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]