La Turquie assurera la co-présidence du Forum mondial sur les réfugiés

Le ministère turc des AE souhaite que la Journée mondiale des réfugiés devienne une occasion pour améliorer les conditions de vie des réfugiés et des demandeurs d'asiles

 

La Turquie assurera, les 17 et 18 décembre 2019, la co-présidence du Forum Mondial sur les réfugiés, à Genève.

Dans un communiqué publié, jeudi, sur le site du ministère turc des Affaires étrangères, il a été souligné que "le nombre de personnes déplacées pour de multiples raisons, telles que les conflits, les catastrophes naturelles et les violations des droits de l'Homme, progresse chaque jour dans le monde entier".

Le ministère a noté qu’une "majorité de ces personnes perdent la vie, vivent dans des conditions difficiles et sont la cible des réseaux criminels organisés transnationaux".

"Nous estimons qu’il s’agit de la responsabilité de la communauté internationale de fournir les conditions nécessaires pour que ces personnes puissent vivre dans la dignité, de créer les conditions qui leur assureront un retour sans danger dans leur pays et de résoudre les problèmes qui les forcent à demander l’asile. D’autre part, nous constatons que la communauté internationale n’en fait pas assez de sa part à ce sujet. Nous assistons malheureusement à la montée de la xénophobie, du racisme et de la discrimination contre ces personnes enrichissant économiquement et culturellement les pays et les communautés qui les accueillent", lit-on dans le communiqué du ministère.

Il a été souligné que la Turquie, pays ayant ouvert ses frontières aux personnes dans le besoin tout au long de son histoire, accueille actuellement quatre millions de personnes dans les meilleures conditions.

"Aujourd'hui, les services que nous leur fournissons dans plusieurs domaines, notamment la santé, l'éducation et l'accès au marché du travail, sont un guide pour la communauté internationale", poursuit le communiqué.

Le rôle "actif" de la Turquie au sein des plateformes internationales pour l’amélioration des droits des réfugiés a notamment été mentionné.

"À cet égard, nous continuerons à soutenir le Pacte mondial sur les réfugiés, adopté par l'Assemblée générale des Nations unies le 17 décembre 2018, auquel nous avons activement contribué pendant sa phase préparatoire", a-t-il été indiqué.

Enfin, le communiqué annonce que la Turquie, en guise de témoignage de l’importance qu’elle attache à cette question, assurera la co-présidence du Forum mondial sur les réfugiés qui se tiendra à Genève les 17 et 18 décembre 2019 dans le cadre du Pacte.

"Nous appelons tous les pays et tous les partenaires à participer au Forum au plus haut niveau et à déclarer lors de cette réunion des engagements significatifs à l’égard des réfugiés", a-t-il été écrit.

Enfin, le ministère a souhaité que "la Journée mondiale des réfugiés devienne une occasion pour améliorer les conditions de vie des réfugiés et des demandeurs d'asile et pour que la communauté internationale témoigne plus de solidarité à l’égard de ces personnes et les pays d’accueil, dans le respect d’un partage équitable des charges et des responsabilités".

 

La Turquie est l'un des principaux pays traversés par les personnes choisissant le chemin difficile et dangereux l'exil pour se rendre en Europe. Ce phénomène s'est accentué en 2003 avec les guerres en Irak et en Afghanistan, puis en 2011, au début des guerres en Syrie et en Libye et à l'intensification du terrorisme dans la région du Sahel, en Afrique. La guerre en Libye a notamment eu des conséquences dévastatrices sur la sécurité et l'économie du pays, mais aussi des pays voisins, particulièrement du Sahel. Quelque 268 000 migrants en situation irrégulière ont été détenus en Turquie en 2018, selon le ministère de l'Intérieur. Les migrants étaient principalement des ressortissants afghans, pakistanais, syriens et irakiens.

 

 

 

 

Nazlı Yüzbaşıoğlu, Ayşe Betül Gedikoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]