Opération «Griffes» : 28 terroristes du PKK neutralisés

Une opération d'envergure des forces turque dans le Nord de l'Irak, baptisée "Griffes", a débuté lundi 27 mai et se poursuit actuellement.

 

Le ministère turc de la Défense a annoncé, lundi, la neutralisation d'un terroriste du PKK supplémentaire à Hakourk dans le Nord de l'Irak au cours de l'opération "Griffes" lancée par l'armée turque afin d'empêcher les tentatives d'infiltration de terroristes en Turquie, ce qui porte à 28 le nombre total de terroristes neutralisés dans le cadre de cette opération.

L'information a été partagée sur le compte officiel du ministère sur Twitter.

"Un autre terroriste ont été neutralisé. Ainsi, le nombre de membres du PKK neutralisés depuis le début de l'opération est passé à 28", a fait savoir le ministère turc.

Cette opération d'envergure, baptisée "Griffes", des forces turque dans le Nord de l'Irak a débuté lundi 27 mai et se poursuit actuellement.

Les opérations de ratissage des forces spéciales turques sur poursuivent dans des conditions de terrain difficiles, précise le ministère.

Les forces turques sont impliquées dans ces opérations conduites contre l'organisation terroriste PKK. Les batteries d’artilleries et les avions de chasse turcs bombardent la région en question.

L’opération, appuyée par des hélicoptères turcs ATAK, a pour objectif de détruire les positions du PKK dans le Nord de l'Irak, de neutraliser les terroristes et ainsi empêcher toutes tentatives d'infiltration de terroristes en Turquie.

A la suite d'un pilonnage de la zone par des tirs d’artillerie, les commandos sont entrés dans la région de Hakourk lundi soir vers 20h00 (heure turque).

 

 5 terroristes neutralisés

Les forces turques ont par ailleurs neutralisé 5 terroristes du PKK dans la région de Zab dans le Nord de l'Irak.

Selon les informations partagées, lundi, par le ministère turc de la Défense, un raid aérien a été mené dans la région de Zab.

Au cours de cette opération, au moins 5 terroristes du PKK ont été neutralisés.

 

Le PKK ("Parti des travailleurs du Kurdistan") est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de quatre décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le territoire turc, dont 7 000 civils.

 

Muhammed Boztepe, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]