Erdogan : L'adhésion à l'Europe reste un objectif stratégique pour la Turquie

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a rappelé que l'adhésion à l'Union Européenne reste toujours un objectif stratégique de politique étrangère pour son pays.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a rappelé que l'adhésion à l'Union Européenne (UE) reste toujours un objectif stratégique de politique étrangère pour son pays.

Erdogan s'est exprimé, vendredi, lors d'un repas de rupture du jeûne du Ramadan offert par la présidence turque aux ambassadeurs étrangers.

Le chef de l'Etat turc a rappelé en cette occasion que l'adhésion à l'UE reste toujours un objectif stratégique prioritaire pour la Turquie.

"L'adhésion à l'UE a toujours été pour nous un objectif stratégique de politique étrangère et continue à l'être", a-t-il affirmé.

En ce qui concerne les tensions autours des activités de forages de la Turquie en Méditerranée orientale, Erdogan a invité la communauté internationale à respecter les droits de la Turquie dans ce domaine.

"La stabilité à Chypre et en Méditerranée orientale n'est possible qu'en veillant aux droits et intérêts de la Turquie et de la République turque de Chypre", a-t-il assuré.

Il a notamment insisté sur la solidarité qui doit prévaloir entre les membres de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) et qualifié d'inacceptable des actions hostiles à l'encontre de la Turquie provenant d'autres membres de l'OTAN.

"Nous sommes membre de l'OTAN. C'est pourquoi, nous ne pouvons accepter les fautes commises à notre encontre par les autres membres de l'OTAN. Alors que tu es un membre et un partenaire stratégique de l'OTAN, on va parler de sanction à ton encontre. C'est incompréhensible", s'est-il étonné.

"La seule chose que nous souhaitons, c'est nous rendre compte de l'amitié de nos amies et de la solidarité de nos alliés", a-t-il ajouté.

Le leader turc a également souligné le fait que les musulmans sont les premiers victimes de l'intolérance galopante dans le monde.

"Au niveau international, se sont les musulmans les plus grandes victimes des injustices, des préjugés, des généralisations préconçues, de l'intolérance et des discours de haine", a-t-il conclu.

Ferdi Türkten, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: otan, Turquie, Union Européenne, turquie union européenne, Chypre, Le Président turc Recep Tayyip Erdogan

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]