La Turquie appelle à la «sincérité» dans la lutte contre le terrorisme

La Turquie appelle à la «sincérité» dans la lutte contre le terrorisme

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu réitère la lutte de la Turquie contre tous les groupes terroristes dont FETO, PKK-YPG-PYD, Daech.

 

Un combat "sincère" contre le terrorisme empêchera toutes sortes d'attaques terroristes, quelle qu'en soit la motivation, a déclaré mardi le ministre turc des Affaires étrangères.

"Si nous sommes sincères dans notre lutte contre le terrorisme et si nous nous unissons contre tout type de terrorisme, il n’y aura pas d’attaques similaires à Christchurch [en Nouvelle-Zélande] ni au Sri Lanka", a souligné Mevlut Cavusoglu à Ankara, capitale de la Turquie.

Ses remarques ont été prononcées lors d'une conférence de presse conjointe aux côtés de Didier Reynders, ministre belge des Affaires étrangères et des Affaires européennes.

Le 15 mars, au moins 50 fidèles musulmans ont été tués et autant blessés dans un attentat terroriste islamophobe (suprémaciste blanc) dans deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. De multiples attentats terroristes dont des attentats christianophobes contre des églises, ainsi que des hôtels ont fait au moins 310 morts dans différentes parties du Sri Lanka.

"Nous sommes contre tous les groupes terroristes du FETO, du PKK, des YPG et de Daesh, et nous luttons contre tous", a ajouté le miistre turc.

Reynders, pour sa part, a déclaré que la Turquie et la Belgique devaient partager davantage d'informations dans la lutte contre le terrorisme.

La Turquie et la Belgique sont des alliés depuis longtemps, a-t-il ajouté.

Reynders a également souligné que la Belgique avait immédiatement condamné le coup d'État vaincu de 2016 en Turquie et avait répété que le PKK était considéré par l'UE comme un groupe terroriste, sans apporter davantage de précisions sur les activités terroristes des YPG/PYD en Syrie.

FETO et son chef basé aux États-Unis, Fetullah Gulen, ont orchestré la tentative de coup d'État vaincue du 15 juillet 2016, qui a tué 251 personnes et blessé près de 2 200 autres.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

La Turquie combat également le groupe terroriste Daech qui a tué plusieurs centaines de personnes en Turquie dans de nombreux attentats, notamment en 2015 et 2016.

 

 

Erdoğan Çağatay Zontur, Jeyhun Aliyev, Tugcenur Yilmaz, Zuhal Demirci, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]