L’ambassadeur de Turquie à Tunis qualifie d’ «erronées» les informations publiées par un journal tunisien

Le diplomate “dément fermement” que la Turquie ait transféré des daechites de Syrie vers la Libye.



L’ambassade de Turquie à Tunis a "fermement démenti" mardi la nouvelle publiée la veille par le journal tunisien "Echourouk" faisant état de déplacement d’éléments appartenant à l’organisation terroriste Daech à partir de la Turquie vers Tripoli, la capitale libyenne.

Dans un communiqué, l’ambassadeur de Turquie Omer Faruk Doğan souligne que la nouvelle intitulée "la Turquie déplace des daechites de la Syrie à Tripoli", contient "des informations erronées dont la source et la véracité n’ont pas été vérifiées, mais plutôt basées sur sur de fausses déclarations de tiers".

La mise au point déplore que le journal n’ait même pas pris la peine de contacter l’ambassade turque pour vérifier l’information, comme l’exige l’éthique professionnelle.

Pour l’ambassadeur Faruk Doğan "ces allégations infondées ne servent pas la paix dans la région ni les relations turco-tunisiennes. Bien au contraire, elles risquent fort d’y porter atteinte surtout que nous avons besoin de solidarité dans la région".

Le diplomate turc met en garde contre le fait que cette fausse nouvelle risque d’induire en erreur l’opinion publique tunisienne à laquelle, dit-il, “j’attache une importance particulière”.

Il fait observer dans ce contexte, que "la Turquie a toujours oeuvré pour défendre la stabilité de la Libye qu’elle considère comme un pays frère, comme la Tunisie, avec lequel elle partage une culture et une histoire communes".

La Turquie a toujours entretenu des liens très étroits avec la Libye et considère que face à l’escalade militaire récente dans ce pays, c’est le dialogue qui devrait prévaloir, plaide l’ambassadeur turc.

"L’unité et la solidarité de la Libye devraient en effet être assurées par le dialogue", fait valoir Faruk Doğan qui formule l’espoir de son pays que le règlement de la crise en Libye "se fera très rapidement".

Non seulement en ce qui concerne la Libye, "la Turquie ne cesse de défendre l’unité de la Syrie, de l’Irak et bien d’autres pays en conflit dans la région et qu’elle est même le seul pays à se prononcer à haute voix", soutient le chef de la mission diplomatique turc.

 

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]