«Une économie verte est possible», selon la première dame de la Turquie

«Une économie verte est possible», selon la première dame de Turquie

Le monde doit cesser d'utiliser des produits jetables, souligne Emine Erdogan.

 

La création d'une économie respectueuse de l'environnement est possible en intégrant les valeurs humanitaires dans l'industrie, la production et la technologie, a déclaré samedi la première dame de Turquie, Emine Erdogan.

S'exprimant lors du panel du Forum économique mondial en Jordanie, l'épouse du président Erdogan a souligné que le monde devait abandonner les produits jetables et prévenir le gaspillage.

"Sur la base de ce fait, nous avons lancé une mobilisation environnementale en Turquie", a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté: "Nous trions les déchets à la source et les recyclons dans le cadre du projet zéro déchet mis en place sous mon patronage. Nous essayons de créer une nouvelle culture de la vie."

Le projet zéro déchet de la Turquie, dirigé par la première dame, est décrit dans le rapport d’examen des performances environnementales de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

La première dame a noté qu'en 15 mois, environ 15 000 entreprises avaient adopté le projet.

Elle a également rappelé que la Turquie avait commencé à faire payer des sacs en plastique dans tous les supermarchés pour réduire l'utilisation de plastique.

"A la fin du premier mois, l'utilisation de sacs en plastique avait diminué de 70% dans notre pays", a-t-elle déclaré.

Erdogan a souligné les objectifs de la Turquie d'augmenter son taux de recyclage à 60% d'ici 2030.

"Notre objectif est de réaliser des économies équivalentes à la consommation annuelle d'eau et d'électricité d'une vaste métropole telle qu'Istanbul", a-t-elle ajouté.

Concernant les aliments emballés, elle a affirmé que ce type d’aliments était responsable de maladies.

"Le coût de la consommation d'aliments emballés est élevé pour notre corps et pour l'environnement", a-t-elle souligné.

 

 

Gökhan Ergöçün, Ümit Dönmez

 

Photographie : L'épouse du président turc Recep Tayyip Erdogan, Emine Erdogan, prend la parole lors du panel du Forum économique mondial (WEF) sur le "Projet zéro déchet" à Amman, en Jordanie, le 6 avril 2019.

par Murat Kula, Agence Anadolu

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]