Oktay: «La décision sur le Golan est totalement illégitime»

"La Turquie va continuer à défendre partout le droit et la justice face à ceux qui mettent en échec la paix en soutenant la persécution et qui développent une politique agressive", a notamment déclaré le vice-président turc, Fuat Oktay.

Le vice-président turc, Fuat Oktay, a qualifié d’illégitime la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté israélienne sur le Plateau du Golan, territoire syrien occupé depuis des décennies par l’Etat hébreu.

Le vice-président turc s’est exprimé, mardi, lors d’une rencontre avec les habitants de Sefaatli, district de Yozgat, dans le centre de la Turquie, à quelques jours des élections municipales du 31 mars.

Après avoir exprimé la détermination de la Turquie à lutter jusqu’au bout contre les groupes terroristes tels que Daech, PKK et FETO, Fuat Oktay a voulu revenir sur la signature, lundi, par le président américain Donald Trump, du décret reconnaissant le contrôle israélien sur le Plateau du Golan, territoire syrien occupé depuis 1967 par Israël.

"C'est une décision illégitime. Une décision qui reconnait une occupation illégitime ne peut en aucun cas être acceptée", a-t-il d’abord clairement souligné.

Et de poursuivre : "Nous allons continuer à défendre partout le droit et la justice face à ceux qui mettent en échec la paix en soutenant la persécution et qui développent une politique agressive".

Oktay a également fermement condamné les bombardements et attaques d’Israël sur les habitants de Gaza et les civils.

 

 

 

Ömer Ertuğrul, Müzahim Zahid Tüzün, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]