Oktay et Cavusoglu visitent la mosquée d'al-Noor en Nouvelle-Zélande

et s'enquièrent de l’état de santé des blessés [de l’attaque terroriste perpétrée à Christchurch en Nouvelle-Zélande.

Le vice-président turc, Fuat Oktay, et le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, ont visité, lundi, la mosquée "Al-Noor" théâtre de l’attaque terroriste ayant fait au moins 50 victimes, vendredi à Christchurch en Nouvelle-Zélande.

Les deux hauts responsables turcs se sont également enquis auprès de la Police néo-zélandaise de l’avancement des enquêtes. Ils ont, par la suite, déposé des gerbes de fleurs, devant la mosquée, à la mémoire des victimes.

Oktay a confié avoir effectué cette visite, accompagné du chef de la Diplomatie turque, sur instructions du président, Recep Tayyip Erdogan.

Il a, d’autre part, indiqué avoir rencontré le vice-Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères néo-zélandais, ainsi que le ministre en charge de Christchurch. Les responsables turcs se sont rendus, selon Oktay, à la Fédération des associations musulmanes de Nouvelle-Zélande et ont rencontré l'imam de la mosquée, qui a prononcé le prêche du vendredi lors de l'attaque.

"Je réaffirme au monde entier, depuis le site de l'attaque, que le terrorisme est une calamité qui peut frapper tout le monde", a-t-il expliqué soulignant "l’impératif qu’il y a d’adopter une réaction commune contre ce phénomène".

Selon Oktay, l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) devrait tenir une session extraordinaire, vendredi 22 mars, [sur l’attaque terroriste survenue à Christchurch] soulignant que Cavusoglu avait achevé ses préparatifs à cet égard.

Le vice-président turc a expliqué que leur visite en Nouvelle-Zélande visait à renforcer la solidarité avec la communauté turque ainsi qu’avec les Musulmans, en plus de fournir un soutien au peuple et au gouvernement néo-zélandais.

Pour sa part, le chef de la Diplomatie turque a affirmé que son pays abordera le sujet de l’attaque terroriste de Christchurch dans toutes les plateformes, dont les Nations-unies (ONU).

"Nous n’abandonnerons pas cette affaire car tous les Musulmans du monde, y compris les Néo-zélandais, sont irrités par l’intensification du racisme et de l’islamophobie", a-t-il souligné.

Plus tôt dans la journée, Oktay et Cavusoglu ont rendu visite aux blessés de l’attaque terroriste perpétrée dans deux mosquées de Christchurch. Les deux hauts responsables turcs ont inspecté, en premier, l’état de santé des trois Turcs blessés et se sont enquis auprès des autorités de la situation des autres.

Oktay n’a pas manqué de transmettre aux blessés les salutations du président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui leur souhaite, également, un prompt rétablissement.

Vendredi dernier, la ville de Christchurch était le théâtre d'une attaque terroriste à l'aide d'armes à feu et d'explosifs visant les mosquées "Al-Noor" et "Linwood", faisant 50 morts et 50 blessés.

 

 

Mümin Altaş, Hamdi Çelikbaş, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]