Condamnation internationale de l’attaque d’#Ankara

L’attaque terroriste ayant ciblé, dimanche soir, des civils dans un arrêt de bus à Kizilay, dans le centre d’Ankara, a suscité une vague de réactions et un élan de solidarité international avec la Turquie.

AA / Ahmed al-Masri - L’Union européenne (UE) a affirmé dans un communiqué publié par sa responsable des Affaires étrangères, Federica Mogherini, qu’elle est aux côtés du gouvernement et du peuple turcs, soulignant, par la même, la nécessité de renforcer la coopération internationale en matière de lutte antiterroriste.

Le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland, a condamné de son côté, l’attentat d’Ankara. «Cette attaque terroriste vise les valeurs de l’Europe et nous vise tous. Je présente mes condoléances à la Turquie», a-t-il publié sur son compte Twitter.

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré pour sa part que l’organisation est aux côtés de son «alliée», la Turquie, dans la lutte qu’elle mène contre le terrorisme.

Le président russe, Vladimir Poutine, a condamné fermement l’attentat, le qualifiant de «barbare». Poutine a aussi présenté ses condoléances au peuple turc, selon une déclaration du porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, rapportée par l’agence russe Tass.

Le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a condamné l’attaque. En même temps, l'ambassadeur des États-Unis en Turquie, John Bass, a fait part, sur Twitter, de son émotion et de sa tristesse quant aux conséquences de l’attentat. Il a souhaité «prompt rétablissement aux blessés et prié [Dieu] pour accorder patience et consolation aux familles des victimes».

L’Elysée a publié, de son côté, un communiqué dans lequel le président français, François Hollande, exprime le soutien de la France à la Turquie dans son combat contre le terrorisme.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a condamné, sur Twitter, l’attentat: «J’étais choqué en apprenant l’attaque d’Ankara [...] Je fais part de ma solidarité avec les victimes de cette opération», a-t-il écrit.

Le Premier ministre italien, Matteo Renzi, a exprimé ses sincères condoléances au président et au Premier ministre turcs. «Il faut que les terroristes sachent que quelque soit le degré de leur haine et peu importe leur cible, ils ne pourront jamais nous vaincre», a-t-il souligné dans un communiqué de la présidence du gouvernement.

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a condamné dans un communiqué l’attaque, présentant ses condoléances au peuple turc et souhaitant prompt rétablissement aux blessés. Il est en de même pour le ministre albanais des Affaires étrangères, Ditmir Bushati, qui a fait part de l'entière solidarité de son pays avec la Turquie et les familles des victimes.

La diplomatie grecque a condamné fermement l’attaque, dans un communiqué publié sur son site officiel. Elle a exprimé son soutien au peuple turc et présenté ses condoléances aux familles des victimes.

Le secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Lamberto Zannier, a condamné, pour sa part, l’attentat.

Le président azerbaidjanais, Ilham Aliyev, a adressé, selon le site de la présidence azerbaidjanaise, une lettre de condoléances au président turc, Recep Tayyip Erdogan, dans laquelle il fait part de sa profonde tristesse quant aux victimes tuées dans l’attaque terroriste.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hussein Jabari Ansari, a déclaré que son pays partage la douleur et la tristesse du gouvernement et du peuple turc. 

Le ministre lituanien des Affaires étrangères, Linas Linkevicius, a exprimé l’entière solidarité de son pays avec son alliée, la Turquie, dans la lutte antiterroriste.

Le président ukrainien, Petro Porochenko, a condamné, sur Twitter, l’attaque: «Ankara a été frappée par un nouvel attentat horrible. Le terrorisme ne peut être justifié. Il ne peut être que condamné», a-t-il écrit.

Le Premier ministre kosovar, Isa Mustafa, a envoyé une lettre de condoléances au Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, dans laquelle il exprime «la solidarité de son pays avec le peuple turc et les familles des victimes et des blessés».

Par ailleurs, la présidente du Kosovo, Atifete Jahjaga, s’est dite «choquée» de l’attaque.

Dans sa lettre à Davutoglu, le Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, a considéré que «le terrorisme constitue un grave danger menaçant la société et les civilisations».

Le ministère roumain des Affaires étrangères a affirmé, dans un communiqué, que la Roumanie est aux côtés de la Turquie dans sa guerre contre le terrorisme.

Le ministre autrichien des Affaires étrangères, Sebastian Kurz, a qualifié l’attentat d’Ankara d’«horrible», exprimant son entière solidarité avec le peuple turc.

Le ministre letton des Affaires étrangères, Edgars Rinkevics, a condamné fermement l’attaque survenue, dimanche, à Ankara.

Les ministères indonésien et singapourien des Affaires étrangères ont aussi condamné l’attaque.


Le président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, a adressé une lettre au président Erdogan dans laquelle il lui fait par de la solidarité de son pays avec la Turquie.

La diplomatie pakistanaise a publié un communiqué dans lequel elle qualifie l’attaque d’ «ignoble».

Il en est de même pour la diplomatie argentine qui a appelé la communauté internationale à mettre un terme au fléau du terrorisme.

Le président de la Géorgie, Guiorgui Margvelachvili, a exprimé la solidarité de son pays avec le peuple turc. «Le peuple géorgien est à vos côtés en ces moments difficiles», a-t-il déclaré.

Le Premier Ministre Israélien Benyamin Netanyahu a fermement condamné ces attaques et a appelé à la solidarité internationale face au terrorisme.

Le MAE et Vice-Premier Ministre belge Didier Reynders a également condamné l'acte terroriste revendiqué par le PKK.

    

#Ankara

Mots-clés: Turquie, terrorisme turquie, turquie solidarité, Turquie Diplomatie / Relations étrangères

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]