Soylu: «Les partisans du PKK ne pourront plus passer des vacances en Turquie»

Le ministre turc de l'Intérieur a une nouvelle fois répété que les pro-PKK vivant en dehors de la Turquie et qui participent aux actions de l'organisation terroriste ne pourront plus passer des vacances en toute tranquillité en Turquie.

Le ministre turc de l’Intérieur, Suleyman Soylu, a assuré que les personnes qui participent aux actions de soutien à l’organisation terroriste PKK en dehors de la Turquie, ne pourront plus venir passer des vacances "en toute tranquillité" en Turquie.

Le ministre Soylu est revenu, vendredi, à ses déclarations du début de semaine concernant les proches du PKK qui viennent passer en toute impunité des vacances en Turquie alors que le reste du temps ils participent aux activités hostiles à la Turquie.

Il a répété que "ceux qui insultent la Turquie, agissent contre elle, envoient de l'argent au PKK, ne pourront désormais plus venir tranquillement passer des vacances à Bodrum ou Antalya. L'Etat fera le nécessaire. S’ils pensent que nous ne ferons rien ils se trompent."

Soylu en a profité pour dénoncer la complaisance des pays européens qui, malgré la reconnaissance du PKK comme organisation terroriste, n’agissent pas contre leurs membres présents sur leur territoire.

Il a notamment critiqué les réactions venant de certains pays européens au sujet de ses déclarations.

"Je m’adresse à l’Allemagne, à la France. Pourquoi poursuivez-vous alors les membres de Daech ? Pourquoi nous réclamez-vous ceux que nous arrêtons ?", a-t-il lancé.

Par ailleurs, Suleyman Soylu a également rappelé les résultats de la lutte déterminée menée contre le PKK.

"L’année 2018 a été celle des 30 dernières années qui a enregistré le plus faible taux de participation dans les rangs du PKK", s’est-il félicité.

 

 

Kaan Bozdoğan, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]