La police française arrête un présumé ex-espion du régime syrien

La police française arrête un présumé ex-espion du régime syrien

Le suspect est accusé de crimes contre l'humanité de 2011 à 2013 alors qu'il travaillait pour le renseignement syrien.

 

La police française a arrêté un ancien espion syrien accusé de crimes contre l'humanité, a annoncé mercredi le parquet de Paris.

Le suspect d'une trentaine d'années est accusé d'avoir participé à des actes de violence contre des civils entre 2011 et 2013, années où il travaillait pour les services de renseignement syriens.

Il a quitté la Syrie en 2013, lit-on dans la déclaration.

Également aujourd'hui, la police allemande a arrêté deux anciens espions syriens accusés de crimes contre l’humanité, de torture, de mauvais traitements et d’exécutions extrajudiciaires, a annoncé mercredi le parquet fédéral.

La Syrie émerge lentement d'un conflit dévastateur qui a commencé en 2011 dans le contexte des "Printemps arabes".

Des centaines de milliers de civils ont été tués et des millions d'autres déplacés à cause de ce conflit

Dans un rapport publié le 12 janvier, le réseau syrien pour les droits de l'homme basé à Londres a déclaré que 6 964 civils avaient été tués en Syrie en 2018, ajoutant que les forces du régime étaient responsables de 4 162 morts, dont 713 enfants et 562 femmes.

 

 

Yusuf Özcan, Jeyhun Aliyev, Corey Blackman, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]