France, «Gilets jaunes» : Le bilan passe à deux morts et 530 blessés

France, «Gilets jaunes» : Le bilan passe à deux morts et 530 blessés

La Place de la Concorde sera interdite aux manifestants, samedi 24 novembre, selon Laurent Nunez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur.

 

Un motard est décédé mardi après avoir été percuté par un camion-benne qui essayait de contourner un barrage des « gilets jaunes » dans la Drôme (sud-est de la France), ont rapporté mardi soir les médias français.

Ce nouveau décès porte à 2 le nombre de morts depuis le début du mouvement des « gilets jaunes ». Une manifestante avait déjà été tuée samedi dernier en Savoie (centre-est) après avoir été percutée par une automobiliste.

Un camion-benne qui faisait demi-tour sur une route nationale, en espérant éviter un barrage, a violemment percuté un jeune motard de 27 ans, qui a succombé à ses blessures, a rapporté mardi soir la chaîne LCI.

Par ailleurs, le nombre de blessés continue d’augmenter.

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nunez, a fait état mardi d’un bilan de 530 blessés dont 17 sont dans un état grave.

Laurent Nunez a également réagi à l’appel à manifester le samedi 24novembre, publié sur Facebook et qui rassemble déjà plus de 200000 inscrits.

« Nous n’interdirons pas cette manifestation. En revanche, nous ne pouvons pas nous interdire d’interdire un périmètre », a expliqué le secrétaire d’Etat, avant d’ajouter que « la manifestation à Paris doit être déclarée auprès de la préfecture de police ».

Les « gilets jaunes » ont mentionné leur volonté de manifester sur la place de la Concorde à proximité de l’Elysée. Pour Laurent Nunez « la Concorde ce n’est pas possible !».

Pour rappel, samedi dernier, près de 300000 personnes (chiffre officiel) ont manifesté dans 2000 points de blocage à travers la France pour protester contre la « politique macroniste » et la hausse des prix du carburant qui exaspère les automobilistes.

Lundi, ils étaient encore 27000, selon le gouvernement, à participer aux opérations de blocage notamment devant les dépôts de carburant en France, empêchant l'entrée et la sortie des camions-citerne.

Mardi matin, la majorité des blocages ont été levés par les forces de l’ordre, mais le mouvement se poursuit sur l’ensemble du territoire.

 

Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Yusuf Özcan, Agence Anadolu, le 17 novembre 2018, à Paris, en France

 

France : Une personne morte dans les manifestations des «gilets jaunes» (17 novembre 2018)

 


 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]