Le président français promet de soutenir les FDS en Syrie

Le président français promet de soutenir les FDS en Syrie
Le président français Emmanuel Macron a rencontré une délégation des Forces démocratiques syriennes (FDS) dont la composante essentielle est le  PYD / YPG / PKK.
 


Selon un communiqué publié jeudi par la présidence  française, Macron a rappelé "l'engagement de la France contre le PKK et son engagement pour la sécurité de la Turquie" lors de sa rencontre avec la délégation des "Forces démocratiques syriennes" (FDS) dont la composante essentielle est la ramification syrienne YPG/PYD du groupe terroriste PKK.

La déclaration écrite du Palais de l'Élysée indique que la délégation a informé Emmanuel Macron de la situation humanitaire dans le nord de la Syrie.

Affirmant que Macron a assuré les FDS du soutien de la France contre Daech, le communiqué précise que le soutien serait notamment pour "la stabilisation de la zone de sécurité dans le nord-est de la Syrie, dans le cadre d'une gouvernance inclusive et équilibrée", dans l'attente d'une solution politique au conflit syrien ".

Rappelant l'engagement de son pays contre le groupe terroriste PKK et son engagement en faveur de la sécurité de la Turquie, il a également "pris acte" que les FDS n'avaient "aucun lien opérationnel avec ce groupe terroriste".

Les États-Unis soutiennent le PYD / PKK sous le nom de FDS, qui est considéré par Ankara comme la branche syrienne de l'organisation terroriste PKK qui mène une guerre depuis 40 ans contre l'Etat turc.

Le soutien américain au groupe terroriste a longtemps contrarié Ankara, alors que Washington considère les FDS comme un «partenaire fiable» dans sa lutte contre Daech et continue de lui fournir des armes et de l'équipement face aux fortes objections de la Turquie.

Macron espère également qu '«un dialogue pourrait être établi entre les FDS et la Turquie avec l'aide de la France et de la communauté internationale», en dépit du fait que la Turquie considère le groupe comme une organisation terroriste.

La déclaration a également ajouté que la France continuerait à faire des efforts avec les pays concernés pour assurer la sécurité et progresser vers une transition politique inclusive en Syrie.


Yusuf Özcan, Sena Güler, Nisa Ismail Muhammad, Ümit Dönmez

 


 

 
 

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]