Nucléaire iranien : la France fortement préoccupée

Paris veut une reprise du dialogue entre toutes les parties, d'ici le 15 juillet.

 

Le président français, Emmanuel Macron, a exprimé sa forte préoccupation « face au risque d’un nouvel affaiblissement » de l’accord sur le nucléaire signé entre les pays occidentaux et l’Iran en 2015.

Dans un communiqué, rendu public samedi, l’Elysée a affirmé que le président français s’est entretenu « par téléphone (…) pendant plus d’une heure avec son homologue iranien, Hassan Rohani », affirmant que des conséquences « s’en suivraient nécessairement ».

Le communiqué de l’Elysée fait savoir, par ailleurs, que Macron et Rohani se sont entendu « pour explorer d’ici au 15 juillet les conditions d’une reprise du dialogue entre toutes les parties ».

Macron « poursuivra ses consultations, avec les autorités iraniennes et les partenaires internationaux concernés, pour que s’engage la nécessaire désescalade des tensions liées au dossier nucléaire iranien », a ajouté le communiqué de l’Elysée.

Pour rappel, l’Iran a décidé le 8 mai dernier de réduire ses engagements dans le cadre de l’accord sur le nucléaire signé en 2015, suite au retrait unilatéral des Etats-Unis de cet accord une année auparavant, et de l’application de sanctions tarifaires contre les multinationales, entre autres européennes, qui coopèrent avec l’Iran.

Téhéran reproche à ses partenaires européens de ne pas avoir défendu ses intérêts, suite au rétablissement des sanctions américaines.

 

 

 

Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: France, Nucléaire iranien

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]