France/ Présidentielle: Hamon et Valls au 2nd tour de la primaire de la Gauche

Le député des Yvelines arrive en première place au premier tour de la primaire devant l'ancien Premier ministre, selon le décompte partiel du scrutin qui a rassemblé plus d'un million d'électeurs.

AA - Paris - Bilal Müftüoğlu -  Benoît Hamon, député des Yvelines (Parti Socialiste) et Manuel Valls, deuxième Premier ministre sous le quinquennat du président François Hollande,se sont qualifiés dimanche soir pour le deuxième tour de la primaire de la gauche, selon les résultats partiels du premier tour.

Le député des Yvelines a remporté 36,12% des voix tandis que Valls, qui s'était présenté à la primaire suite au renoncement de Hollande à sa propre succession, en a obtenu 31,4%, soit en deçà des scores prévus par les sondages.

Les deux candidats ont été suivis d'Arnaud Montebourg, ancien ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique, qui n'a recueilli que 17,69% des voix. Les quatre autres candidats ont tous obtenu des scores inférieurs à 10%, avec Jean-Luc Bennahmias arrivant en dernière place avec seulement 1,01% des voix.

Hamon, qui a créé la surprise en arrivant en premier devant Valls, a salué depuis le quartier général de sa campagne, les électeurs de gauche qui ont voté "par conviction et pas par résignation".

"En me plaçant en tête, vous avez adressé un message clair d’espoir et de renouveau, le désir d’écrire une nouvelle page (...) Je continuerai à défendre la priorité donnée à la question sociale, à la conversion écologique et au renouveau démocratique", a noté l'élu socialiste. 

Le député des Yvelines n'a pas manqué par ailleurs de saluer Montebourg qui a aussitôt reconnu sa défaite, appelant à voter Hamon dimanche prochain. "J’envoie un message d'amitié à Arnaud dont je partage beaucoup des combats et des valeurs. Je veux lui dire que cette confrontation que nous avons eu n’a jamais été une confrontation personnelle. C'est un grand honneur et une fierté de savoir qu’il est à mes côtés ce soir", a-t-il ainsi souligné.

L'ancien Premier ministre qui a pris la parole suite au discours de Hamon, a estimé de son côté que "rien n'est écrit" pour le deuxième tour de la primaire. 
Attaquant sans tarder son adversaire du deuxième tour, Valls a appelé à trancher entre "le choix entre la défaite assurée et la victoire possible, entre des promesses irréalisables et une gauche crédible qui assume les responsabilités du pays". 

Jean-Christope Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, s'est félicité pour sa part d'un scrutin "réussi", évoquant une primaire "dans l'épure qu'[ils ont] fixée", soit au-delà de 1,5 million d'électeurs.



 
 
 

 

Hamon Valls

 

 


 

Mots-clés: France, politique france, Actualité France, éléctions, élections présidentielles, primaires, politique, france politique, Bilal Müftüoğlu, france gouvernement, parti socialiste, france élections presidentielles , france élections presidentielles 2017, sondage france, primaires france, primaires gauche france, parti politique france

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]